Huawei tente le tout pour le tout pour séduire à nouveau le grand public

Malgré les ventes en chute libre de sa division grand public, Huawei ne perd pas espoir de revenir plus fort que jamais sur la scène internationale, et ce, malgré les sanctions américaines qui limitent son champ d’action.

Le fabricant chinois a présenté plusieurs nouveaux produits grand public lors du Mobile World Congress, le plus grand salon dédié aux technologies mobiles. Avec ses nouveaux PC et sa liseuse électrique – la MatePad Paper qui vient concurrencer la Kindle d’Amazon –, Huawei espère donner un coup de pouce à sa division grand public, paralysée par des sanctions américaines à son encontre depuis plusieurs années maintenant. Les États-Unis accusent en effet le constructeur chinois d’espionnage pour le compte de Pékin. C’est pourquoi les produits de la marque sont interdits sur le sol américain. De plus, les grandes entreprises américaines telles que Google ou Qualcomm ne peuvent plus travailler avec le géant chinois.

Des nouveaux produits à foison

En 2021, Huawei a vu ses ventes de smartphones chuter de 81%. Un chiffre impressionnant qui s’explique en grande partie par la séparation du fabricant chinois de sa filiale Honor, afin que celle-ci ne soit plus concernée par les sanctions américaines dont fait l’objet Huawei. Mais le constructeur n’abandonne pas pour autant et met l’accent sur d’autres gammes de produits qui ne souffrent pas d’une aussi mauvaise presse que ses smartphones. Ce sont en effet ces derniers qui sont le plus souvent pointés du doigt par les autorités américaines.

Ainsi, lors du MWC, Huawei a dévoilé son tout premier appareil de lecture électronique, la MatePad Paper. Dotée d’un écran de 10,3 pouces et compatible avec le Huawei M-Pencil, la liseuse est présentée comme un produit utile pour le travail.

En parallèle, Huawei a également présenté la nouvelle génération du MateBook X Pro, produit qui se positionne comme un rival au MacBook d’Apple, ainsi que le Huawei MateBook E, une tablette avec clavier amovible, et le MateStation X, un PC tout-en-un, également positionné comme un concurrent à celui d’Apple.

Un savoir-faire convaincant

Huawei a raison de miser sur ses autres produits, car comme l’indique Ben Wood, analyste en chef chez CCS Insight, « Ces produits gagnent en popularité en raison de leur autonomie extrêmement longue, de leurs conceptions ultraminces et de leurs écrans faciles à lire qui sont censés être moins fatigants que les écrans LCD traditionnels. »

Réservés jusqu’à présent au marché chinois, plusieurs de ces nouveaux produits seront commercialisés à l’international. Une mesure nécessaire pour Huawei qui pourrait se révéler malgré tout infructueuse. « Son matériel reste plus compétitif que jamais, mais la vente de produits sur les marchés occidentaux sera difficile compte tenu des dommages subis par la marque », a déclaré Wood.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20