Google déploie une application qui détecte les problèmes de peau

Google a développé une application de dermatologie qui utilise l’intelligence artificielle pour aider à détecter les problèmes de peau, de cheveux et d’ongles à partir de photos téléchargées par les utilisateurs.

La société technologique américaine a annoncé un nouvel outil d’IA lors de sa conférence annuelle Google I/O ‘qui vous aide à comprendre ce qui se passe avec les problèmes liés au plus grand organe de votre corps : votre peau, vos cheveux et vos ongles’.

L’application peut identifier 288 affections cutanées grâce à l’appareil photo d’un smartphone et utilise plusieurs des techniques utilisées pour détecter les maladies oculaires diabétiques ou le cancer du poumon dans les scanners. Bien que l’outil ait obtenu le marquage CE européen, Google souligne que son application n’est pas destiné à remplacer un diagnostic médical effectué par un médecin.

Google a travaillé pendant trois ans pour développer l’application, qui a été entraînée sur un ensemble de données comprenant 65.000 images de maladies diagnostiquées, des millions d’images de taches qui inquiètent les patients et des milliers d’images de peau saine.

10 milliards de recherches

Google espère lancer une version d’essai de son application dès la fin de l’année. ‘Une fois l’outil lancé, il suffit d’utiliser l’appareil photo de votre téléphone pour prendre trois photos du problème de peau, de cheveux ou d’ongles sous différents angles’, explique Google. ‘On vous posera ensuite des questions sur votre type de peau, l’ancienneté de votre problème et d’autres symptômes qui aideront l’outil à réduire les possibilités.’

Pour chaque pathologie, l’application affiche des informations utiles et des réponses aux questions fréquemment posées, associées à des images similaires trouvées sur Internet. ‘Nous espérons vous donner accès à des informations fiables afin que vous puissiez prendre une décision plus éclairée sur votre prochaine étape’, a expliqué Google.

Selon l’entreprise, il y a chaque année près de dix milliards de recherches sur Google au sujet des problèmes de peau, d’ongles et de cheveux. Dans le monde, deux milliards de personnes souffrent de problèmes dermatologiques, mais il y a une pénurie mondiale de spécialistes. ‘Le premier réflexe de beaucoup de gens est d’aller sur notre moteur de recherche, mais il peut être difficile de décrire avec des mots ce que l’on voit sur sa peau’, conclut Google.

Sur le même sujet:

Plus
Lire plus...
Marchés