Gel de crédit, prolongement du régime de garantie: ‘Le ballon d’oxygène’ aux familles et aux entreprises

Isopix

Aujourd’hui, le ministre des Finances, Vincent Van Peteghem, la Banque nationale de Belgique et Febelfin ont annoncé qu’ils avaient décidé de prolonger les reports de paiements pour les crédits au logement et aux entreprises. Dans le cadre des mesures de soutien socio-économique, le Conseil des ministres restreint a aussi décidé de prolonger le régime de garantie pour les PME jusqu’au 30 juin 2021. Désormais, la garantie d’État couvre également les crédits jusqu’à cinq ans.

Les mesures restrictives liées à la crise sanitaire sont particulièrement dommageables aux indépendants. Il est vrai que les PME et les indépendants se retrouvent plongés dans une situation particulièrement difficile après deux confinements consécutifs. 

Jusqu’ici, il était possible de geler des crédits jusqu’au 31 décembre 2020 mais les banques et les autorités se sont entendues sur un nouveau consensus. La Belgique a également obtenu l’autorisation de l’Autorité Bancaire Européenne (ABE). 

‘La crise du coronavirus est plus longue que nous le souhaiterions tous (…) Nous leur donnons un peu plus d’oxygène en prolongeant le report de paiement de leurs crédits hypothécaires ou crédits aux entreprises. Il est conseillé aux personnes en situation de vulnérabilité financière de discuter avec leur banque de la meilleure solution pour elles’, peut-on lire dans le communiqué. 

Les personnes concernées auront jusqu’au 31 mars 2021 pour introduire une demande de report supplémentaire

  • Les familles auront la possibilité de demander un report de 3 mois. Celles dont le revenu net est inférieur à 1.700 euros nets pourront ‘complètement appuyer sur le bouton pause’.
  • Pour les entreprisesle report total ne pourra pas dépasser 9 mois

Prolongation du régime de garantie pour les PME

Le régime de garantie des PME sera également prolongé jusqu’au 30 juin 2021. ‘Ce régime prolongé s’applique aux crédits de 12 mois à 5 ans à un taux d’intérêt maximum de 2 %, que les banques peuvent mettre en compte pour les crédits de 12 mois à 3 ans et à un taux d’intérêt maximum de 2,5 % pour les crédits de 3 ans à 5 ans’, peut-on lire dans le communiqué.

Le régime de garantie est un dispositif qui a été mis en place en mars 2020 en réponse à la crise. Il stipulait que tous les nouveaux crédits et toutes les nouvelles lignes de crédit d’une durée maximale de 12 mois (hors crédits de refinancement) octroyés jusqu’au 30 septembre 2020 inclus étaient couvertes par le régime de garantie. Le montant des pertes enregistrées étant répartis entre le secteur financier et les pouvoirs publics.