Facebook va diffuser son premier film: un documentaire polémique sur le 11 septembre

C’est une grande première qui en amènera sans doute d’autres. Et qui pourrait bousculer l’ensemble du secteur cinématographique. Facebook va diffuser un film en avant-première sur sa plateforme, pour une poignée de dollars. A quelques jours de son lancement, The Outsider suscite déjà la controverse.

L’information vient d’être révélée en primeur par le média américain Axios. Le jeudi 19 août, Facebook projettera en avant-première le film The Outsider sur sa plateforme via un événement en direct. La diffusion débutera à 20h (heure de l’Est aux Etats-Unis, c’est-à-dire à 2h du matin dans la nuit du 19 au 20 août en Belgique).

Le film sera disponible dans tous les pays où le dispositif des événements live payants du réseau social est disponible, soit une centaine de contrées. Pour y avoir accès, il faudra payer 3,99 dollars (environ 3,4 euros) au préalable.

Facebook va s’employer très prochainement à faire la promotion de l’événement sur sa plateforme. Le réseau social assure qu’il ne touchera rien des revenus du film. Il s’est d’ailleurs engagé à procéder de la sorte jusqu’en 2023 pour tous les autres événements payants qu’il diffusera à l’avenir. Jusque là, c’est donc le distributeur du film – en l’occurrence la société Abramorama pour The Outsider – qui fixera le prix.

« Lorsque nous introduirons une part de revenus, elle sera inférieure aux 30% qu’Apple et d’autres prennent », a annoncé Marc Zuckerberg le mois dernier.

Les réalisateurs ravis

Steven Rosenbaum, coréalisateur de The Outsider avec Pamela Yoder, s’est dit ravi que son film soit le premier à profiter de ce nouveau système de diffusion de Facebook. Jusqu’ici, la plateforme avait déjà proposé des émissions exclusives en streaming et des événements payants en direct. Mais une avant-première de film, c’est une première.

Facebook va ainsi permettre de toucher de multiples marchés partout dans le monde sans avoir à conclure des accords locaux.

« Jusqu’à ce film, il fallait trouver un distributeur international pour conclure des accords individuels de diffusion et d’exploitation en salle. Une fois qu’on aurait dépassé les grands marchés anglophones, cela n’aurait pas valu la peine. Sans Facebook, tous les marchés de taille moyenne et plus petite n’auraient jamais pu voir cela », s’est réjoui M. Rosenbaum auprès d’Axios.

Le film sera projeté dans certains cinémas et à la demande en streaming en septembre.

De quoi traite The Outsider ?

Outre le fait qu’il intronise un nouveau mode de diffusion, The Outsider risque de faire le buzz de par son contenu. Il s’agit d’un documentaire autour de la construction du National 9/11 Memorial and Museum, le musée fondé en hommage aux victimes des attentats du 11 septembre 2001 à New York.

Les deux réalisateurs ont rencontré les multiples personnes à l’origine de l’ouverture de ce musée. Le contenu de leur documentaire reste encore relativement peu connu, mais il vise principalement à dénoncer la « Disneyfication » du 11 septembre, à laquelle aurait contribué le mémorial.

Les responsables du musée ont qualifié le film de « diffamatoire ». « Il regarde le musée à travers un prisme idéologique très spécifique que nous ne partageons pas », a déploré le porte-parole des lieux, Lee Cochran, auprès du NY Daily News.

Le duo de réalisateurs a déjà répondu aux critiques, dénonçant le fait que le musée « censure et contrôle » tout ce qui est dit sur le sujet. M. Rosenbaum a précisé que son film était « axé sur la liberté d’expression, le débat ouvert et la discussion ».

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés