Face à la pénurie de carburant, les Britanniques se ruent sur les voitures électriques

Depuis une semaine, le Royaume-Uni fait face à une pénurie de carburant. Partout dans le pays, de nombreuses pompes tombent en panne sèche. Réflexe immédiat des automobilistes: se tourner vers l’électrique.

La semaine dernière, quelques pompes britanniques n’ont pas pu être livrées en carburant. En cause: une pénurie de chauffeurs routiers, causée en grande partie par les règlementations liées au Brexit.

Un manque de carburant d’abord relativement peu étendu dans le pays qui s’est finalement aggravé et propagé à tout le territoire. Car, prenant peur face aux avertissements lancés par BP, de nombreux automobilistes se sont lancés dans un panic buy, finissant par assécher eux-mêmes les pompes.

Les recherches sur Internet explosent

Dans le même temps, il apparait qu’il y a eu un gain d’intérêt soudain au Royaume-Uni pour les véhicules électriques. Le 24 septembre dernier, soit le jour où le manque de carburant s’est généralisé dans tout le pays, Google a enregistré une augmentation de 1600% de recherches sur les voitures électriques.

Carguide, une plateforme britannique de vente de voitures d’occasion, a quant à elle signalé qu’il y avait eu 16 fois plus de recherches qu’en moyenne.

Même chose pour Carwow, qui vend des voitures neuves et d’occasion. Vendredi, samedi et dimanche de la semaine dernière, elle a observé que les recherches sur les véhicules électriques ont augmenté de respectivement 28, 43 et 56% par rapport à la semaine précédente.

« Nous avons également constaté un énorme pic – 94% par rapport à la semaine dernière – de personnes faisant des recherches sur la possession d’un VE et consultant notre hub de conseils sur les véhicules électriques, recherchant la gamme de véhicules, s’informant sur la recharge à domicile et recherchant leurs points de recharge locaux », a ajouté un représentant de Carwow, contacté par Electrek.

Il est encore trop tôt pour dire si ce pic d’intérêt s’est matérialisé en un pic de ventes. Mais il y a fort à parier que oui.

La pénurie de carburant devrait toutefois être résolue dans les prochains jours. C’est du moins ce qu’annonce le gouvernement britannique. En attendant que la situation se stabilise, l’armée a été appelée en renfort pour acheminer l’essence et le diesel vers les stations à sec en cette fin de semaine.

Pour aller plus loin:

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20