Les grandes étapes spatiales à ne pas manquer pour 2023

Après une année 2022 qui nous a plus d’une fois fait lever les yeux au ciel tant elle a vu de grandes étapes de notre expansion dans l’espace, l’année à venir va devoir promettre beaucoup pour maintenir le rythme. C’est d’autant plus le cas que 2024 sera aussi une année chargée en moments symboliques, avec le second vol du programme Artemis, le premier avec un équipage à bord du vaisseau Orion.

Pourtant, l’année à venir ne manquera pas de grands moments spatiaux pour notre espèce, même si ce n’est pas encore celle des grands voyages habités. Voici à quoi s’attendre du côté des astres.

1. JUICE et les secrets des lunes joviennes

Mission européenne, la sonde JUICE (Jupiter Icy Moons Explorer) sera lancée en avril 2023. Elle partira pour un très long voyage qui l’amènera, courant 2031, autour de Jupiter pour une première exploration de la géante gazeuse pour l’ESA. La mission entrera en orbite autour de Jupiter et effectuera de nombreux survols de ses grandes lunes glacées : Europe, Ganymède et Callisto, dont certaines sont suspectées d’abriter de grandes quantités d’eau liquide, voire un milieu propice à l’apparition de la vie.

2. Un premier vol pour le Starship de SpaceX

Le premier vol d’essai orbital du vaisseau spatial super lourd Starship devrait avoir lieu au début de 2023, malgré que la société n’ait pas encore publié de calendrier plus précis. Il faut dire qu’elle a pris beaucoup de retard, alors qu’en octobre dernier, Elon Musk assurait encore que ça serait pour 2022. Ce vaisseau, qui a pour objectif à terme de nous emmener jusqu’à Mars, se compose en fait de deux engins distincts, mais complémentaires. Le lanceur lourd Super Heavy qui doit vaincre l’attraction terrestre jusqu’à 65 km d’altitude, et le vaisseau spatial Starship en lui-même, qui transporte l’équipage et la cargaison. Il pourrait emporter jusqu’à 100 tonnes de frets, ce qui serait une quantité inédite.

3. Le retour du tourisme spatial

Ce sujet, qui fait grincer quelques dents, était plutôt en pause en 2022, après quelques grands moments l’année précédente comme le court passage en orbite de Jeff Bezos et consorts. Tou au plus avons-nous assisté à la présentation des heureux lauréats de DearMoon, invités par le milliardaire japonais Yusaku Maezawa, et qui participeront à un vol de 6 jours autour de la Lune, mais sans doute pas avant 2025. Toutefois l’année à venir nous réserve d’autres aventures pour les très riches. Polaris Dawn d’abord, la première mission du programme privé Polaris de Jared Isaacman et SpaceX, avec 4 personnes qui partiront « aussi loin que possible » à bord d’un Crew Dragon. Et ensuite la deuxième mission touristique d’Axiom Space à bord de la Station spatiale internationale, toujours sous l’encadrement d’un astronaute professionnel. Cette fois c’est Peggy Whitson, la première femme à avoir commandé l’ISS, qui reprend du service.

4. Le retour sur Terre du roi OSIRIS

Origins Spectral Interpretation Resource Identification Security – Regolith Explorer est plus connu sous le diminutif d’OSIRIS-REx ; lancée en 2020 par la NASA à destination de l’astéroïde géocroiseur Bennu, elle a entamé son retour vers notre planète. Elle devrait rejoindre la Terre en septembre prochain, avec à son bord environ 1 kg d’échantillons directement prélevés sur l’astéroïde. C’est la seconde fois seulement que ce genre de mission arrive à son terme, si celle-ci est menée à bien.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20