En Belgique, le taux d’activité des personnes issues de l’immigration est le plus faible de l’UE

Lecture intéressante : les derniers chiffres du marché du travail européen ne sont pas vraiment agréables pour la Belgique. Pour la Flandre non plus d’ailleurs. Le taux d’activité des personnes issues de l’immigration est le plus faible de l’UE.

  • Eurostat a publié de nouvelles données dans lesquelles l’ensemble du marché du travail européen est analysé. L’UGent s’est attelé à une analyse de cette situation, qui aboutit à quelques conclusions douloureuses.
  • Car le Saint-Graal, et aussi la solution budgétaire à tous les problèmes, est d’atteindre un taux d’emploi de 80 % : c’est justement le niveau des pays scandinaves, mais aussi des Pays-Bas et de l’Allemagne. Un tel taux permet surtout à la généreuse sécurité sociale, y compris les pensions, de devenir abordable pour un gouvernement d’Europe occidentale.
  • Mais, pour y parvenir, il faut que davantage de personnes soient actives. Et le problème n’est pas celui des chômeurs, car ils ne sont plus très nombreux en Belgique. La Belgique obtient des résultats particulièrement mauvais en ce qui concerne les « inactifs » : les personnes en incapacité de travail, en congé de maladie de longue durée, les (pré)retraités, les femmes au foyer, les étudiants et les personnes qui ne trouvent tout simplement pas le chemin du marché du travail (CPAS).
  • Les chiffres sont spectaculaires : en 2021, 1,3 million ou 21,8 % de tous les Belges âgés de 25 à 64 ans étaient inactifs. Cela nous place dans le top 5 de l’UE, après la Grèce, la Croatie, la Roumanie et l’Italie.
  • Et le fait qu’il s’agisse uniquement d’un phénomène wallon ou bruxellois ne ressort pas clairement de l’analyse de l’UGent : la Flandre présente également un très haut pourcentage d’inactifs, de 19,2 %.
  • Ce qui est aussi frappant, c’est que la Belgique s’en sort particulièrement mal avec les personnes issues de l’immigration : le pourcentage de personnes inactives y atteint 44,2 %, un record absolu au sein de l’UE. Les Pays-Bas, l’Allemagne et la France font également mauvaise figure dans cette catégorie, mais tous se situent entre 30 et 35 %.
Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20