Nouveau mystère : Musk vend (encore) pour 4 milliards de dollars d’actions Tesla, qui s’écroule

Alors qu’il avait dit qu’il arrêterait, Elon Musk vend à nouveau des actions de Tesla. C’est la deuxième fois en un mois, et la raison de la vente reste un mystère.

Dans l’actu : Elon Musk a vendu 22 millions d’actions Tesla.

  • La vente a eu lieu entre lundi et mercredi, selon un document remis au gendarme boursier américain, la SEC, consulté par Reuters.
  • Ce lot d’actions vaut 3,56 milliards de dollars.

Le contexte : une année de ventes importantes.

  • Il s’agit de la deuxième vente depuis que Musk a pris les commandes de Twitter, fin octobre. Début novembre, il avait vendu 19,5 millions d’actions, valant 3,95 milliards de dollars. Il avait pourtant indiqué plus tôt cette année, à plusieurs reprises, qu’il allait arrêter cette pratique.
  • Depuis le début de l’année, il a vendu pour 40 milliards de dollars d’actions (dont un certain nombre dans le but du rachat de Twitter).
    • Il détient désormais 13,4% des parts de Tesla.
  • Voilà en tout cas une mauvaise nouvelle pour les actionnaires de Tesla. Le rachat de Twitter pèse déjà sur le cours, car Musk est fort occupé avec sa nouvelle entreprise et se consacre moins au fabricant de véhicules électriques. Cette nouvelle vente devrait accentuer la pression, alors que l’action a perdu 10% sur les 5 derniers jours et 53% depuis le début de l’année.

Le détail : la raison de la vente est un mystère.

  • Elon Musk ne reçoit pas de salaire, mais est payé en options, grâce auxquelles il peut acheter des actions de Tesla à bas prix. Il peut les vendre pour avoir de l’argent liquide, par exemple.
  • Or, la raison de cette vente en particulier (et de la précédente) n’est pas très claire. A-t-il besoin de cash ? Doit-il rembourser des prêts ? Veut-il enregistrer une perte avant la fin de l’année pour pouvoir la déduire fiscalement ?
  • Une série de ventes d’actions de la part d’Elon Musk ne va pas sans rappeler une autre salve qui avait eu lieu à la fin de l’année 2021. Le désormais deuxième homme le plus riche de la Terre avait alors activé des options, et vendu des actions pour payer l’impôt dû. Or, la prochaine grosse enveloppe d’options de Musk ne périmera qu’en 2028.
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20