Deux ans après le début de la pandémie, ces 5 pays n’ont toujours pas enregistré le moindre cas de Covid

A la mi-novembre 2019, les premiers cas de Covid-19 étaient recensés à Wuhan, en Chine. Quatre mois plus tard, l’OMS déclarait la pandémie. Cela fera bientôt deux ans. Depuis, une poignée d’irréductibles pays résistent encore et toujours à l’envahisseur coronavirus. Mais l’un d’eux vient de s’avouer vaincu.

Quand le Covid-19 a commencé à se propager partout dans le monde, les Kiribati se sont refermées comme des huitres, fermant leurs frontières. Un isolement qui a pris fin début 2022 et qui aura permis à ces archipels du Pacifique d’échapper au Covid-19.

Mais cette immunité Covid a pris fin pour Kiribati. L’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours a été autorisée à affréter un avion pour ramener 54 citoyens dans leur pays. La plupart d’entre eux avaient quitté les Kiribati avant la fermeture des frontières pour répandre la foi à l’étranger pour l’église mormone. Tout avait été mis en œuvre pour qu’ils ne répandent pas le virus aux Kiribati, rapporte AP:

  • Trois tests pour chaque passager lors d’un stop dans les Fidji voisines.
  • Obligation vaccinale.
  • Quarantaine lors de l’arrivée aux Kiribati, avec de nouveaux tests.

Malgré toutes ces préoccupations, ce qui devait arriver est arrivé. Plus de la moitié des passagers ont été testés positifs au virus aux Kiribati. Le virus s’est répandu comme une traînée de poudre, le pays faisant désormais état de 181 cas. La faute à l’ultra contagieux variant Omicron. Le gouvernement a déclaré l’état d’urgence.

Seul 1/3 des 113.000 habitants des Kiribati sont totalement vaccinées (deux doses) contre le Covid-19. Autre problème: les capacités hospitalières très limitées du pays. On n’y recense que quelques lits de soins intensifs. Si le virus continue sur sa lancée, les malades devront être envoyés aux Fidji, voire en Nouvelle-Zélande, a annoncé le docteur Api Talemaitoga, qui préside un réseau de médecins indigènes des îles du Pacifique en Nouvelle-Zélande.

Quels sont les pays encore épargnés ?

Avant l’épidémie de ce mois-ci, les Kiribati n’avaient signalé que deux cas: des membres d’équipage d’un cargo, qui n’a finalement pas été autorisé à accoster.

Les pays toujours épargnés par le Covid-19 se comptent sur les doigts d’une main, d’après les données fournies par l’OMS. A savoir Tuvalu, Nauru et les Etats fédérés de Micronésie. Niue et les Îles Cook, États indépendants mais en libre association avec la Nouvelle-Zélande, n’ont eux non plus toujours pas recensé de cas de Covid-19 sur leur territoire.

Notons que les territoires britanniques de Sainte-Hélène et des Îles Pitcairn, ainsi que le territoire néo-zélandais de Tokelau figurent également dans la liste des régions préservées.

Toutes ces îles sont situées dans le Pacifique, à l’exception de Sainte-Hélène, située au beau milieu de l’Atlantique.

Enfin, la Corée du Nord et le Turkménistan n’ont eux aussi officiellement aucun cas de Covid-19 sur leur territoire. Mais, au vu de leur manque (voire absence) de transparence, ces chiffres doivent être pris avec des pincettes.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20