Des simulations vidéo pour réduire la peur des opérations médicales

Une startup allemande, MeinDoc (mon médecin) a pour vocation de rassurer les patients qui ont peur des opérations. Avec des simulations de l’intervention en question, les créateurs entendent également éclaircir les patients sur ce qui va leur arriver.

Adi Arthanareeswaran et Phuc Ho Thi sont deux médecins pratiquant dans le région de Leipzig. Ils ne connaissent que trop bien la peur que des patients peuvent avoir d’une opération. Cette peur viendrait d’ailleurs entre autres du vocabulaire trop technique qu’utilisent des chirurgiens, qui fait que les patients ont du mal à s’imaginer le déroulement exact de l’opération.

Avec un troisième associé, Manh Tu Vu, ils ont alors décidé de créer des simulations vidéo pour plus simplement pouvoir expliquer les différentes étapes d’une opération. A travers une intelligence artificielle, il est même possible de créer des vidéos personnalisées qui incluent le diagnostique du patient.

Voici par exemple une vidéo qui explique comment sont enlevées des pierres aux reins, ou calculs rénaux. Avant d’être montrées aux patients, les vidéos doivent être validées par un expert médical.

Les vidéos reviennent à un prix de 30€ aux patients. A côté de la démonstration visuelle, ils ont également accès à une application qui va les assister avant et après l’opération, par exemple leur dire à partir de quand rester sobre, ou quand prendre quels médicaments.

Du B2B pour les hôpitaux

La solution était initialement destinée aux patients uniquement. Mais des hôpitaux se sont également montrés intéressés, pour avoir un service supplémentaire à proposer. Les créateurs affirment au quotidien allemand Die Welt de déjà travailler avec différents hôpitaux de Leipzig. Des discussions sont également en cours avec des hôpitaux dans d’autres villes allemandes. Une mutuelle serait également intéressée.

Pour l’heure, les vidéos ne sont que disponibles pour des interventions en matière d’urologie, champ de compétences du docteur Adi Arthanareeswaran. Les vidéos simulent ainsi des tumeurs à la prostate, aux reins ou à la vessie, ou encore les pierres aux reins. Les spécialisations prévues d’être ajoutées au système, sur l’année à venir, sont la cardiologie, la gynécologie et l’orthopédie.

A se demander cependant si voir les détails exacts du déroulement de l’opération ne peut pas davantage faire peur à certains patients que de les rassurer.

Plus
My following
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20