Coronavirus: la Chine ment-elle sur le nombre de morts à Wuhan?

Urnes funéraires dans la morgue de Hankou, à Wuhan. (Caixin)

Le nombre d’urnes funéraires dans les morgues de Wuhan laisse entrevoir les réels dégâts du coronavirus sur la population chinoise. Les chiffres annoncés jusqu’ici ne semblent pas correspondre à la réalité.

La Chine a annoncé la mort de 3.300 personnes suite à l’épidémie de coronavirus qui est apparue dans la région de Wuhan. Les mesures de confinement drastiques imposées par le pays ont surpris tout le monde. Et il semblait jusqu’ici qu’elles avaient permis de limiter le nombre de décès. Mais aujourd’hui, de plus en plus de personnes remettent les déclarations des autorités chinoises en question. Ont-elles voulu cacher le nombre réel de morts?

Selon le média d’investigation chinois Caixin, le nombre d’urnes funéraires est bien supérieur au nombre de morts annoncés. Sur la photo-ci dessus, il y a environ 3.500 urnes, empilées les unes sur les autres. Le livreur, qui venait d’en apporter 2.500, a déclaré qu’il avait déjà fait une livraison similaire le jour précédent.

Et il ne s’agit ici que de l’une des huit morgues de la région. À Hankou, près de 500 urnes seront distribuées chaque jour jusqu’au 4 avril, jour de la fête des morts en Chine. Par extrapolation, si les sept autres morgues font de même, ce sont près de 40.000 urnes qui seront distribuées d’ici la fin de la semaine.

En Espagne et Italie, le nombre de morts est respectivement le double et le triple de ce qui a été annoncé par la Chine. Au regard de ces chiffres, il est légitime de se demander si les autorités chinoises n’ont pas sous-estimé volontairement le nombre de morts. Elles auraient, de cette manière, voulu cacher l’extrême sévérité de la maladie.

Lire aussi: