Contre toute attente, la CIA publie des documents inédits sur les OVNI

Unsplash

La CIA, l’agence de renseignement américaine, a rendu publics des documents sur les objets volants non identifiés (OVNI). Et vous pouvez même les télécharger.

En raison de la loi sur la liberté de l’information (Freedom of Information Act), des milliers de documents de la CIA sur les OVNI sont désormais accessibles au public sur The Black Vault, le site web de l’auteur et podcasteur John Greenewald Jr. Ce dernier s’est donné pour mission de scanner à la main les milliers de pages en question afin que chacun puisse télécharger les documents. Entretemps, Greenewald a déjà mis en ligne 2,2 millions de pages sur son site web.

‘Il y a environ 20 ans, je me suis battu pour obtenir de la CIA des documents supplémentaires sur les OVNI. C’était comme si on leur arrachait les dents’, a déclaré Greenewald, qui enquête sur les OVNI depuis l’âge de 15 ans, au site Motherboard. ‘J’ai reçu une grande boîte de quelques milliers de pages que j’ai dû scanner une une par une.’

Un CD-ROM avec tous les documents

La demande d’informations concernant les OVNI étant devenue à ce point importante, la CIA a fini par produire un CD-ROM contenant à la fois des documents déjà publiés et des informations qui étaient restées secrètes jusqu’alors.

John Greenewald a acheté le CD qui, selon la CIA, contient tous les documents dont elle dispose sur le sujet. Mais The Black Vault insiste sur le fait qu’il n’y a aucun moyen de vérifier cela.

Beaucoup de documents inutilisables

‘Les chercheurs et les curieux préfèrent la simplicité et l’accessibilité lorsqu’ils examinent des masses de données comme celle-ci’, a déclaré Greenewald. ‘La CIA a rendu incroyablement difficile une utilisation normale de ses données.’

‘Ils proposent un format particulièrement dépassé (multi-page TIFF) et des fichiers texte, en grande partie inutilisables, qu’ils veulent que les gens utilisent comme « moteurs de recherche », je pense. À mon avis, ce format dépassé rend très difficile pour les gens de voir et d’utiliser les documents pour toute recherche.’

Pourtant, il y a beaucoup d’informations intéressantes dans les archives proposées par The Black Vault, notamment un document expurgé dans lequel un ancien membre de la CIA exprime son intérêt pour un objet inconnu et non identifié.