Conseils aux voyageurs: seuls la Hongrie, Saint-Marin et le Vatican sont encore totalement dans le vert

isopix

Le SPF Affaires étrangères a mis à jour la liste des destinations déconseillées aux voyageurs. À mesure que le nombre de cas augmente en Europe, de plus en plus de destinations sont déconseillées, voire interdites aux Belges.

Aujourd’hui, il n’y a plus que trois pays européens où il est possible de se rendre totalement librement. Les autres possèdent soit une ou plusieurs régions en orange ou en rouge soit ils imposent une quarantaine et/ou un test à l’arrivée. Partir à l’étranger est plus que jamais un véritable parcours d’obstacles.

Voyager librement

La Hongrie est le seul pays – avec les micro-États que sont Saint-Marin et le Vatican – à être totalement libre d’accès. Aucune région n’est considérée comme problématique par le Celeval, la cellule d’évaluation des risques et le SPF Affaires étrangères. Vous pouvez donc vous y rendre sans crainte.

Zone rouge

11 pays sont actuellement en tout ou en partie dans une zone rouge : Andorre, la Bulgarie, la Croatie, le Danemark, l’Espagne, la Finlande, la France, l’Irlande, Malte, la Roumanie et le Royaume-Uni. Cela signifie que les voyages non essentiels (pour du tourisme par exemple) sont interdits.

Il est toutefois possible de transiter par une région en rouge lors d’un voyage. Par exemple, la ville de Paris est désormais en rouge. Il est donc interdit d’y passer plusieurs jours, mais il est possible d’y rester quelques heures le temps de passer d’un véhicule à un autre. Il est donc possible de changer d’avion à Paris et même de changer de gare pour attraper sa correspondance en train.

En outre, si vous séjournez actuellement dans une région qui vient de passer en rouge, vous ne devez pas écourter votre voyage, mais vous devrez vous faire dépister à votre retour et rester 14 jours en quarantaine.

Zone orange

Une dizaine de régions ont été placées en zone orange ce mercredi. On note la Vénétie en Italie, la Haute-Bavière et la Basse-Bavière en Allemagne, Salzbourg en Autriche, Neuchâtel, Schwyz et Zoug en Suisse et les régions d’Angus, de Dundee et de Glasgow au Royaume-Uni. Le département de la Seine-et-Marne – où se trouve Disneyland Paris – est en orange à partir de ce jeudi.

Pour rappel, les voyages dans ces régions sont déconseillés mais pas interdit. Il faut rester vigilant lors de ses activités. Respecter une quarantaine de 14 jours à son retour et effectuer un test est fortement conseillé. Mercredi, Sciensano annonçait que 22% des personnes testées positives au Covid-19 ont été contaminées durant leurs vacances à l’étranger.

Ce chiffre est certainement sous-estimé. Seule la moitié des voyageurs revenant de zone rouge se fait tester, alors que c’est obligatoire. La taskforce interfédérale ‘testing-tracing’ a annoncé qu’un système de contrôle va être mis en place dès ce vendredi. Si une personne qui a voyagé en zone rouge ne se fait pas tester dans 48 heures suivant son retour, elle recevra un second SMS pour lui rappeler de se faire tester. Dès le 4 septembre, ces personnes seront incluses aussi dans les listes des callcenters et pourront être appelées pour leur demander d’aller se faire tester.

Le site du SPF Affaires étrangères compile tous les conseils et toutes les restrictions pour les voyages en Europe.