Comment l’imprimerie 3D peut sauver les récifs coralliens de la disparition

Isopix

Les récifs coralliens sont victimes du réchauffement climatique à grande échelle. Les scientifiques planchent actuellement sur une solution inventive: des récifs imprimés en 3D.

Des chercheurs et des architectes de l’université de Hong Kong ont développé des récifs artificiels au large de la mégapole en utilisant des ‘tuiles’ imprimées en 3D.

Ceux-ci sont conçus pour imiter ce qu’on appelle les coraux-cerveaux, des colonies de coraux pierreux sphériques. Ils vont augmenter la population de récifs coralliens dans le parc marin de Hoi Ha Wan.

Les fameuses tuiles imprimées en 3D qui doivent aider les coraux à repeupler les océans – HKU

Tuiles en 3D

Les tuiles hexagonales permettent aux coraux de s’accrocher plus rapidement à la matière. Les coraux ont du mal à adhérer au fond de la mer parce que celui-ci bouge et que les grains de sable abrasifs peuvent endommager leurs délicats tissus.

Les scientifiques ont fabriqué 128 pièces, qui ont formé un récif artificiel lorsqu’il les ont assemblées, et les ont placées dans l’eau en juillet. Les chercheurs plongeront au cours des deux prochaines années pour évaluer la progression des coraux sur ces structures en 3D.

Les récifs coralliens disparaissent

Le parc de Hoi Ha Wan, d’une superficie de 2,6 kilomètres carrés, abrite plus de 60 espèces de coraux et plus de 120 espèces de poissons. Mais en 2018, un super typhon a détruit environ 80 % de la zone corallienne: seules quelques espèces ont survécu. En outre, la décoloration due à l’augmentation rapide de la température de l’eau constitue également une menace majeure pour le corail. Sans intervention, il faudrait des décennies avant que plusieurs espèces ne se rétablissent naturellement.

Selon l’Unesco, si les émissions de CO2 ne sont pas suffisamment réduites pour contrecarrer le réchauffement des océans, il y a de fortes chances que les récifs coralliens du monde entier aient complètement disparu d’ici le milieu du siècle. Cela aura de graves conséquences pour des millions de personnes.

Les récifs fournissent un habitat à un million d’espèces et protègent les côtes de l’érosion causée par les tempêtes tropicales. Ils servent aussi de barrière contre l’élévation du niveau de la mer. Selon le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE), on estime qu’environ 25 à 50% des récifs coralliens du monde ont déjà été détruits et que 60% d’entre eux sont menacés.