Cineworld ferme ses salles de cinéma: Kinepolis et Barco accusent le coup

Kinepolis – Isopix

Le Bel20 a pu enregistrer un bénéfice de 1,2 % en ce début de semaine mais les nouvelles sont moins bonnes pour Kinepolis et Barco, qui subissent le choc de l’annonce de la fermeture des salles de Cineworld, le numéro 2 mondial du grand écran.

Ce matin, à l’ouverture de la Bourse, Kinepolis enregistrait une baisse de 9% après que Cineworld ait annoncé la fermeture de toutes ses salles aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Irlande. À l’origine de cette décision, entre autres, le report du nouveau film de James Bond. L’indice du groupe a en effet chuté de 34% à la Bourse de Londres, peu de temps après la nouvelle.

Les fermetures temporaires des salles de Cineworld sont également une mauvaise nouvelle pour Barco, dont l’action a chuté de 5% à l’ouverture. L’entreprise, qui fournit des solutions de visualisation et d’affichage destinées aux marchés professionnels, travaille également de façon étroite avec l’industrie du cinéma.

Le début de semaine est toutefois meilleur pour Bpost qui enregistre une hausse de 1%, après avoir annoncé que ses timbres seraient plus chers en 2021. Les géants des télécoms Telenet (+2,3 %) et Proximus (+2,1 %) ont également commencé la journée de façon positive.

Bone Therapeutics et K+S dans le vert 

Bone Therapeutics est l’un des gagnants de l’ouverture. L’indice du groupe du Hainaut a augmenté de 16% après avoir annoncé son nouvel accord avec la Chine. 

L’entreprise allemande K+S des plus importants producteurs d’engrais. La société a annoncé ce matin qu’elle était en pourparlers pour céder sa division de sel de Morton au groupe Kissner. Cette vente devrait rapporter environ 3 milliards de dollars. 

Aux Pays-Bas, l’entreprise de télécommunications KPN enregistre également une hausse de 3%.  L’indice d’EuroStoxx50 a quant à lui pu profiter d’un bénéfice de 0,4 %.