L’appétit insatiable de la Chine pour les véhicules écologiques : les ventes devraient doubler cette année

Les conducteurs chinois semblent de plus en plus enthousiastes à l’égard des « véhicules à énergie nouvelle » ou NEV, un terme utilisé dans le pays pour désigner les voitures électriques et les hybrides. On s’attend à ce que 6 millions d’unités soient vendues cette année, ce qui doublerait les chiffres de 2021.

C’est ce que révèlent les chiffres de la China Passenger Car Association (CPCA) : en août, quelque 529.000 NEV ont été vendus dans le pays, soit une augmentation de pas moins de 111 % par rapport à l’année précédente. L’organisation prévoit désormais que 6 millions de NEV seront vendus cette année, contre 2,99 millions en 2021.

Le marché de l’automobile en général se porte également très bien dans le pays. Il s’est vendu 28,4 % de voitures particulières en plus en Chine en août par rapport au même mois en 2021, soit quelque 1,9 million d’unités. Cela signifie que les ventes de NEV représentent désormais un quart de toutes les voitures particulières vendues. L’année dernière, cette part n’était que d’un sixième.

BYD au sommet

BYD Co., le géant de l’automobile appartenant à l’homme d’affaires excentrique Wang Chuanfu, est le leader incontesté du marché chinois. L’entreprise a livré le nombre impressionnant de 174.915 voitures en août, soit près d’un dixième de toutes les voitures vendues dans le pays au cours du mois. L’entreprise a également franchi en août la barre du million de voitures vendues.

Tesla, le rival américain de BYD, se porte à nouveau bien en Chine. En raison d’une fermeture prévue de la gigafactory de la ville de Shanghai pour la moderniser, l’entreprise a pu produire beaucoup moins en juillet, mais aujourd’hui, le célèbre fabricant de voitures électriques est de nouveau opérationnel. La société a vendu 76.965 voitures en août, soit une augmentation de 150 % par rapport à juillet, mais elle n’a pas encore atteint le record établi en juin, lorsque 77.938 Tesla sont sorties de la chaîne de montage.

Tout le monde ne va pas si bien

Toutefois, certaines entreprises ne se portent pas aussi bien que BYD et Tesla. Li Auto Inc, un acteur relativement nouveau sur le marché qui a été fondé en 2015, a livré jusqu’à 50 % de voitures en moins en août. Cette situation est principalement due à des pannes de courant chez l’un de ses fournisseurs dans la province du Sichuan, où des températures record ont entraîné une baisse de la production d’électricité. Tesla et SAIC Motor Corp. ont également averti que cela pourrait compromettre leur production.

Dans le même temps, la politique « Zéro Covid » du gouvernement chinois affecte également certains constructeurs automobiles. Volkswagen AG a dû entrer dans un circuit dit fermé à Chengdu, également situé dans la province du Sichuan, une situation dans laquelle les employés sont isolés du reste du monde, afin de limiter la propagation du COVID. Volvo a même dû arrêter complètement sa production dans la province.

L’APC s’attend néanmoins à ce que les ventes de voitures continuent à augmenter, malgré la situation complexe dans laquelle se trouve le pays. Il semble que la politique virale, l’économie chancelante et les problèmes d’approvisionnement en électricité n’empêcheront pas les Chinois de se concentrer de plus en plus sur les voitures électriques et hybrides.

MB

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20