Comment la lutte contre le changement climatique risque de devenir la plus grande victime de la guerre en Ukraine

L'invasion russe de l'Ukraine aurait pu être une occasion inattendue pour les écologistes, qui s'efforçaient d'attirer l'attention du monde sur l'indépendance énergétique que les sources renouvelables pouvaient offrir. Alors que l'Occident tente de se désengager du pétrole et du gaz russes, l'argument en faveur des énergies solaire et éolienne semble plus fort que jamais. Mais quatre mois après le début de la guerre, la lutte pour remplacer les combustibles fossiles russes a créé

Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20