Cette inflation est-elle temporaire, comme nous le dit la BCE, ou est-ce permanent ?

L’inflation est à son plus haut niveau depuis 1983, selon les chiffres de Statbel de ce vendredi. L’inflation est passée de 5,71 % le mois dernier à 7,59 % ce mois-ci. L’office des statistiques attribue la forte inflation de ce mois-ci, comme ce fut le cas ces derniers mois, aux prix élevés de l’énergie.

Cela soulève la question de savoir si l’inflation est un problème temporaire, comme le soutient la présidente de la BCE, Christine Lagarde, depuis plus d’un an, ou si elle continuera à nous tourmenter sous la forme d’une hausse permanente des prix dans les années à venir.

Source : VOKA

Les économistes sont divisés sur la question et il y a des choses à dire sur les deux points de vue :

1. L’inflation est un phénomène temporaire

C’est l’argument défendu à la fois par les banques centrales et les marchés financiers (qui reçoivent leur argent d’elles). Sur quoi fondent-ils leur argument ?

  • Les prix des matières premières, des semi-conducteurs et des transports ont récemment baissé à nouveau en raison de l’augmentation de l’offre. Mais… cet argument semble avoir été dépassé. Si c’est le cas pour les prix des transports, les matières premières sont reparties à la hausse après une baisse temporaire. L’indice Bloomberg Commodity Spot, qui suit 23 contrats à terme sur l’énergie, les métaux et les produits agricoles, a atteint mercredi son niveau le plus élevé jamais enregistré, faisant plus que doubler par rapport à son plus bas niveau en quatre ans atteint en mars 2020 au début de la pandémie.
  • La hausse des salaires nominaux a été comparativement limitée. (La Belgique, le Luxembourg, l’Espagne et Chypre font exception avec leur indexation automatique des salaires).
Source : Bloomberg

2. L’inflation est un phénomène permanent

  • La crise du Covid a renforcé le pouvoir de négociation des travailleurs sur le marché du travail, ce qui entraînera une hausse des salaires.
  • La transition énergétique entraînera également une hausse des prix de l’énergie et des métaux.
  • Compte tenu de l’inflation élevée et inattendue, l’augmentation des prix de vente est redevenue normale pour les entreprises. Cela devient alors une prophétie auto-réalisatrice, un phénomène qui se produit déjà aujourd’hui, tant aux États-Unis qu’en Europe.
  • On peut douter que les prix augmentent parce que les chaînes de production sont ramenées en Occident depuis des pays à bas salaires. Les exportations de la Chine ont atteint un niveau record en 2021.

Conclusion : il est probablement encore un peu tôt pour conclure, même si les prévisions d’inflation n’indiquent pas directement une inflation élevée durable.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20