Près de 40.000 personnes en recherche d’emploi à Bruxelles ont décroché un emploi en 2021

Au cours de cette année, 38.912 personnes en recherche d’emploi à Bruxelles inscrites chez Actiris ont décroché un contrat de travail, si l’on excepte le mois de décembre, qui n’est pas encore comptabilisé, a indiqué Actiris dans un communiqué publié lundi matin.

Selon l’opérateur bruxellois de placement des demandeurs d’emploi, « la reprise économique est là », comme l’attestent les chiffres du chômage des derniers mois, « certainement aidée par les mesures de soutien mises en place tant au niveau fédéral que régional ».

Le secteur qui a engagé le plus grand nombre de chercheurs d’emploi bruxellois est lié aux « activités de services et de soutien ». Au total, 7.678 chercheurs d’emploi ont signé un contrat dans ce domaine, ce qui représente plus d’un recrutement sur cinq en 2021. Il s’agit pour la plupart de travail intérimaire, tous secteurs confondus, mais également de recrutements dans le secteur du nettoyage dont le besoin de main d’œuvre s’est fait particulièrement sentir pendant la crise.

10% d’emplois publics

Le secteur public, au sein duquel on retrouve notamment les administrations publiques communales, communautaires et régionales ainsi que la Stib et les CPAS (en grande partie sous forme d’articles 60) a également recruté 3.950 nouveaux membres du personnel soit 10,3% du total des recrutements.

À parts égales, on retrouve le commerce qui, lui, a engagé 3.944 demandeurs et demandeuses d’emploi de la capitale depuis janvier 2021. De grandes enseignes commerciales telles que Delhaize, Carrefour ou encore Primark ont recruté des centaines de personnes. Carrefour Belgique a ainsi engagé près de 160 chercheurs d’emploi bruxellois en 2021. « En tant qu’employeur majeur en Belgique, et au-delà de la situation de crise sanitaire qui perdure, nous continuons à renforcer nos équipes au sein des 200 métiers différents qui composent notre entreprise dans nos magasins ou au siège… Nous prévoyons de continuer dans cette direction pour l’année prochaine », a commenté à ce sujet Pierre Leman, directeur des ressources humaines et de la communication au sein de Carrefour Belgium, cité par Actiris dans son communiqué.

La santé, toujours en pénurie

Le secteur de la santé et de l’action sociale, qui comprend notamment les hôpitaux mais également des associations telles que Les Petits Rien ou le Samusocial, a recruté 3.231 personnes (8,5%).  Toujours d’après Actiris, en ce qui concerne le secteur de la santé en particulier, de nombreuses offres d’emploi restent cependant encore vacantes. Certaines fonctions comme les soins infirmiers sont considérées comme critiques. Actiris comptait encore 360 offres d’emploi ouvertes dans ce domaine à la fin du mois de novembre et 197 en périphérie bruxelloise.

La même problématique est observée dans le domaine de l’enseignement, qui a pourtant recruté 2.631 chercheurs et chercheuses d’emploi en 2021 (6,9%). Enfin, le secteur de L’horeca a offert 2.194 contrats (5,7% des recrutements) dont 2.004 (5,2%) dans la restauration uniquement. Cette embauche massive semble être une réponse aux nombreuses reconversions professionnelles ayant eu lieu pendant la crise et à la nécessité de renouvellement du personnel.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20