Ces entreprises internationales cessent temporairement leurs activités en Ukraine

Le conflit militaire en Ukraine a également des conséquences importantes pour le monde des affaires dans ce pays. Plusieurs entreprises internationales ont déjà annoncé qu’elles suspendaient temporairement ou réduisaient leurs activités dans le pays.

L’invasion russe en Ukraine a surpris les marchés financiers. Les marchés boursiers et des cryptomonnaies sont dans le rouge. Le monde des affaires s’inquiète également beaucoup de ce qui se passe dans ce pays d’Europe de l’Est. Certaines entreprises ont décidé de ne pas attendre plus longtemps et prennent des mesures d’envergure.

ArcelorMittal

Le producteur d’acier ArcelorMittal a décidé de fermer ses mines de minerai de fer près de son aciérie en Ukraine. « La production de l’aciérie elle-même, située dans la ville de Kryvy Rih, à 350 kilomètres au sud de la capitale Kiev, sera réduite à un minimum techniquement sain », a annoncé la société. « Nous espérons qu’une solution au conflit sera bientôt trouvée ».

L’entreprise affirme également que des plans sont en place pour mettre le personnel en sécurité sur le site. ArcelorMittal n’a toutefois pas encore communiqué les détails de ce plan.

Carlsberg

Carlsberg est le deuxième plus grand brasseur d’Ukraine. L’entreprise détient une part de marché de 31% dans le pays. Il n’est donc pas surprenant que Carlsberg ait été durement touché par ce qui se passe dans ce pays d’Europe de l’Est.

La société indique qu’elle a cessé ses activités dans ses brasseries de Zaporizhzhya et de Kiev. « Nous avons informé nos employés qu’ils devaient rester chez eux et suivre les instructions des autorités ukrainiennes », déclare un porte-parole de l’entreprise à l’agence de presse Reuters. Carlsberg y possède une troisième brasserie, à Lviv.

Coca-Cola HBC

Coca-Cola HBC est un embouteilleur du producteur de boissons rafraîchissantes du même nom. L’entreprise a décidé de fermer les portes de son usine en Ukraine. Il est demandé au personnel de rester à la maison pendant la situation de crise. « Nous suivrons la situation de près dans les jours à venir », a déclaré un porte-parole à Reuters.

Mondelez

Mondelez est un conglomérat alimentaire américain. Dirk Van de Put, le PDG belge de l’entreprise, a déclaré à Reuters mercredi soir qu’elle fermerait ses usines en Ukraine si les tensions avec la Russie continuaient à s’aggraver. « Notre priorité est de veiller à la sécurité des personnes », a-t-il déclaré. « La Russie et l’Ukraine sont toutes deux des marchés importants pour nous. Si cela signifie fermer des usines parce que c’est trop dangereux, nous le ferons. »

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20