Ce pays va être autorisé à frapper des pièces en euros… alors qu’il n’utilise pas l’euro

Un nouveau pays va très bientôt commencer à fabriquer des euros, avec des pièces à son effigie. Pourtant, il ne fait pas partie de la zone euro. Explications.

Dans l’actu : la Bulgarie va frapper des pièces en euros.

  • Ce mardi, un mémorandum signé par la Bulgarie, les pays de la zone euro et la Commission européenne a autorisé le pays d’Europe de l’Est à frapper des pièces en euros, rapporte Euractiv.

Le détail : cela ne lui garantit rien.

  • La Bulgarie souhaite entrer dans la zone euro au 1er janvier 2024.
  • Avec cet accord, le pays va pouvoir frapper des pièces en euros, avec des symboles bulgares.
  • Cette fabrication devra se faire en quantité limitée et servira avant tout comme test.
  • Toutefois, cela ne veut rien dire concernant sa potentielle adhésion à la zone euro. La Bulgarie demandera d’ici six mois à la Banque centrale européenne et à la Commission européenne de préparer un rapport pour évaluer si elle remplit les conditions pour y entrer.
  • Selon le gouverneur de la Banque nationale bulgare, le feu vert octroyé ce mardi augmente tout de même de « 30 à 40% » les chances de voir sa demande aboutir.

Le contexte : le 21e membre de la zone euro est-il connu ?

  • La zone euro est actuellement composée de 19 pays, tous membres de l’Union européenne.
    • La Croatie en deviendra le 20e membre le 1er janvier 2023.
    • La Bulgarie pourrait donc devenir le 21e un an plus tard. Pour l’instant, elle continue d’utiliser le lev.
  • Certains membres de l’UE ne sont pas dans la zone euro.
    • C’est notamment le cas de la Pologne, de la Suède, de la Hongrie, de la République tchèque et de la Roumanie. Elles y sont théoriquement obligées par le traité de Maastricht, mais n’ont pas encore franchi le pas.
    • De son côté, le Danemark, lui aussi membre de l’UE, a obtenu le droit de ne pas être obligé à adhérer à la zone euro ni à adopter l’euro.
  • D’autres pays, pourtant non membres de l’UE, ont adopté l’euro.
    • Les quatre micro-États que sont Saint-Marin, le Vatican, Andorre et le Vatican y ont été autorisés par l’UE. Ils sont aussi autorisés à frapper des pièces en euros.
    • Le Monténégro et le Kosovo ont adopté l’euro unilatéralement. Ils ne sont pas autorisés à frapper des pièces en euros.
    • Ces six nations ne font toutefois pas partie de la zone euro.
Une pièce de deux euros à l’effigie de la Croatie. Le pays adoptera l’euro et intégrera la zone euro dans moins d’un mois. (Oliver Bunic/Bloomberg via Getty Images)
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20