Le colosse BlackRock va aider l’Ukraine à se reconstruire

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky et le PDG de BlackRock, Larry Fink, ont convenu de coordonner les investissements dans la reconstruction de l’Ukraine, a annoncé Kiev mercredi à l’issue d’une rencontre entre les deux hommes.

Pourquoi est-ce important ?

La guerre en Ukraine continue et les Russes reculent. Des perspectives de reconstruction se dessinent pour les Ukrainiens, près d’un an après le début de la guerre. Dans le cadre de cette reconstruction, après le gouvernement américain, c’est le plus grand fonds d’investissement au monde, BlackRock, qui met la main à la poche.

L’actualité : L’Ukraine officialise l’aide de BlackRock dans sa reconstruction, trois mois après les premiers contacts entre M. Zelensky et M. Fink.

  • Dans un communiqué, le président ukrainien a déclaré s’être entretenu avec Larry Fink en vidéoconférence et être parvenu à un accord : « Conformément aux accords préliminaires conclus au début de l’année entre le chef de l’État et Larry Fink, l’équipe de BlackRock travaille depuis plusieurs mois sur un projet visant à conseiller le gouvernement ukrainien sur la manière de structurer les fonds de reconstruction du pays. »
  • Ils se seraient mis d’accord pour « se concentrer à court terme sur la coordination des efforts de tous les investisseurs et participants potentiels à la reconstruction de notre pays, en canalisant les investissements vers les secteurs les plus pertinents et les plus impactant de l’économie ukrainienne ».

Contexte : BlackRock et le ministère ukrainien de l’Économie avaient déjà signé un protocole d’accord en novembre.

  • Larry Fink et Zelensky se soient rencontrés en septembre pour discuter de l’orientation des investissements publics et privés vers l’Ukraine afin de reconstruire le pays après l’invasion très destructrice de la Russie.
  • Le mois dernier, BlackRock, le plus grand gestionnaire d’actifs au monde, a déclaré dans un communiqué qu’il allait fournir « un soutien consultatif pour la conception d’un cadre d’investissement, dans le but de créer des opportunités pour les investisseurs publics et privés de participer à la reconstruction et au redressement futurs de l’économie ukrainienne ».
  • La semaine dernière, Zelensky s’est rendu à Washington pour rencontrer le président américain Joe Biden et prononcer un discours devant le Congrès, alors que la Chambre des représentants des États-Unis a donné son approbation finale, vendredi, à un programme d’aide de 45 milliards de dollars pour l’Ukraine. Et on le sait, cette aide « n’est pas de la charité, mais un investissement ».
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20