Marchés:
Chargement en cours…

SAMEDI 19 SEP

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Bientôt la fin des cinémas? Le blockbuster Mulan zappe la case ciné et atterrit directement sur Disney+

Logo Business AM
Business

05/08/2020 | Sofie Van Waeyenberghe | 5 min de lecture

Mulan. - Isopix

L’été 2019 aura-t-il été le dernier pour les superproductions? Disney prévoit en effet de changer les règles du jeu: à cause du coronavirus, le très attendu remake de Mulan n’atterrira pas dans les salles de cinéma. Le 4 septembre prochain, le film sera présenté directement sur la plateforme de streaming Disney+, contre paiement.

Reportée à plusieurs reprises, la sortie en salle du remake de Mulan, un classique de Disney, n’aura finalement pas lieu. Le géant du divertissement a décidé de changer son fusil d’épaule alors que la crise du coronavirus semble repartir de plus belle.

Mulan sur Disney+

La première du film était programmée pour le 9 mars dernier, avant de déferler ensuite dans les salles obscures du monde entier. Mais en raison des mesures de lutte contre le coronavirus, la date de sortie a été reportée au 21 août. Nouveau rebondissement le 23 juillet: un nouveau report, sans nouvelle date de sortie annoncée cette fois, est décidé. Et ce mercredi, Disney a fait savoir que le blockbuster ne serait en fin de compte diffusé que sur sa propre plateforme de streaming Disney+.

Plus qu’une simple mesure corona, cette décision pourrait bien annoncer le début de la fin pour les cinémas. Ou en tout cas de l’exclusivité dont jouissent les salles. En temps normal, les films sont projetés uniquement dans les salles pendant trois mois avant de pouvoir être vendus à un autre distributeur.

Mais en zappant complètement la case ciné – un traitement habituellement réservé aux films de série B – les services de streaming changent la donne. L’essor de la télévision de qualité sur les plateformes comme Netflix a gommé l’image peu reluisante des sortie ‘direct-to-DVD’. L’exclusivité de Mulan sur Disney+ pourrait rapporter gros au service de streaming. Disney a annoncé cette nouvelle stratégie en même temps que ses résultats trimestriels, qui ont par ailleurs confirmé que les contenus exclusifs attirent les abonnés.

Gamechanger?

Il se pourrait donc bien que le destin réservé à Mulan devienne la voie normale pour bon nombre de nouveaux films. Même si les chances pour que les sorties en salle disparaissent complètement sont plutôt minces… Après tout, une soirée au cinéma rapporte bien d’argent qu’un mois d’abonnement.

Un abonnement justement qui coûte chez Disney+ la bagatelle de 6,99 euros par mois, ou 69,99 euros par an. Un billet de cinéma coûte aujourd’hui plus de 11 euros. Faites-en une soirée à deux, avec pop-corn et boissons, et c’est le jackpot. Les organisateurs, comme le Kinepolis, prennent certes leur part du gâteau, mais les producteurs reçoivent également une marge.

Selon Disney, il s’agit pour l’instant d’un ‘one shot’, une opération unique qui coûtera tout de même une belle somme supplémentaire aux abonnés intéressés. Il faudra en effet débourser 30 dollars, en plus du prix de l’abonnement à Disney+, pour pouvoir regarder Mulan en streaming. Le tarif en Europe n’a pas encore été dévoilé.

De cette manière, Disney va se refaire complètement par rapport à la valeur perdue du billet de cinéma. Il y a en effet une bonne raison pour laquelle les grands studios reportent les sorties cinéma au lieu de les annuler…

Reste à savoir si les consommateurs seront prêts à mettre la main au portefeuille, alors que Disney ponctionne déjà chaque mois leur carte de crédit. Réponse à partir du 4 septembre prochain dans les pays où Disney+ est déjà disponible, et à partir du 15 septembre en Belgique, date à laquelle la plateforme sera accessible chez nous.

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    30.170.390
  • Nombre
    de décès
    946.001
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    97.976
  • Nombre
    de décès
    9.936
Biden vs Trump
ÉLECTIONS AMÉRICAINES
Suivez le live ici chaque jour
Logo Business AM

Business AM | Stocks