Aux grands maux les grands remèdes: la Chine ordonne à des dizaines de mines de produire du charbon à tour de bras

Si l’on se concentre essentiellement sur son aspect européen, la crise énergétique touche le monde entier. Et la Chine n’y échappe pas. Suite à la flambée des prix du charbon, le pays fait face à une pénurie d’électricité. Pour y faire face, Pékin vient de prendre une décision radicale.

Face à une offre de plus en plus limitée et à une demande mondiale toujours bien importante, les prix du charbon sont en forte hausse. Ce qui place la Chine en fâcheuse posture, dans la mesure où 70% de son énergie est produite à partir du charbon.

Pour gérer cette crise, Pékin a déjà pris le taureau par les cornes, en optant pour le rationnement. Certaines usines ont été mises à l’arrêt et des milliers de particuliers sont privés d’électricité, en vue d’en envoyer dans les régions les moins bien loties.

Près de 100 millions de tonnes de charbon en plus

Mais ça ne suffit pas. Pour preuve, la Chine vient d’ordonner à 72 mines de Mongolie intérieure de nettement augmenter leur production de charbon, en s’assurant tout de même que tout cela se déroule selon les normes de sécurité en vigueur.

Les 72 mines concernées, dont la plupart sont à ciel ouvert, avaient auparavant une capacité annuelle autorisée de 178,45 millions de tonnes. Il leur est à présent demandé d’augmentent leur capacité de production de 98,35 millions de tonnes combinées, selon les calculs de Reuters. Soit une augmentation de plus de 50%.

Cette augmentation de la production devrait prendre quelques mois avant de se concrétiser, a déclaré. Toutefois, selon un trader de Pékin interrogé par Reuters, « cela démontre que le gouvernement est sérieux dans sa volonté d’augmenter la production locale de charbon pour atténuer la pénurie. »

La Mongolie intérieure est la deuxième région productrice de charbon en Chine, avec une production d’un peu plus de 1 milliard de tonnes en 2020. Ce qui représente plus d’un quart du total national, selon les données officielles.

Toutefois, cette production a diminué de 8% en 2020 et a baissé chaque mois d’avril à juillet de cette année, en partie à cause d’une enquête anti-corruption lancée l’année dernière par Pékin sur le secteur du charbon, qui a entraîné une baisse de la production, les mineurs étant interdits de produire au-delà de la capacité approuvée.

Solution partielle

Si cette nette augmentation de la production de charbon en Mongolie intérieure fera du bien à l’électricité chinoise, elle ne suffira tout de même pas à tout résoudre.

« Cela contribuera à atténuer la pénurie de charbon mais ne peut pas éliminer le problème », a déclaré Lara Dong, directrice principale chez IHS Markit. « Le gouvernement devra encore appliquer le rationnement de l’électricité pour assurer l’équilibre des marchés du charbon et de l’électricité pendant l’hiver », a-t-elle ajouté.

En parallèle de cela, la Chine a également rouvert certaines mines et a approuvé l’ouverture de nouvelles.

En outre, Pékin a appelé à augmenter les importations de charbon en vue de les faire revenir à leur niveau de 2020. Lors des huit premiers mois de cette année, celles-ci avaient diminué de 10%.

Pour aller plus loin:

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20