L’autre victime de la visite de Pelosi: après des mois déjà compliqués, le yuan perd encore en valeur

Avec les tensions autour de la visite de Nancy Pelosi à Taïwan, les investisseurs craignent le pire et se débarrassent de leurs actifs chinois. La monnaie nationale, le yuan, en pâtit.

Exercices militaires, produits boycottés, tensions diplomatiques : Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants des Etats-Unis, est bien arrivée à Taïwan pour seulement y rester quelques heures. Cette visite officielle, une première de la part d'une personne d'une telle importance dans l

Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20