Aucun autre président de parti n’a été testé positif: les négociations se poursuivront par vidéoconférence

Georges-Louis Bouchez (MR) - Meyrem Almaci (Groen) - Egbert Lachaert (Open Vld) - Joachim Coens (CD&V) - Bart De Wever (N-VA) - Jean-Marc Nollet (Ecolo) - Conner Rousseau (sp.a) - Paul Magnette (PS)
Isopix

Selon LN24, les autres présidents n’ont pas été testés positifs au covid-19, contrairement au préformateur Egbert Lachaert. Une information confirmée par Conner Rousseau, le second préformateur royal. Les négociations se poursuivront par téléphone et vidéoconférence. L’échéance du 17 septembre pourrait toutefois sauter.

On a craint à un moment la suspension des négociations. Georges-Louis Bouchez avait notamment plaidé en ce sens, estimant que tous les partis devaient être sur un pied d’égalité.

Ce matin sur Bel-RTL, le coprésident d’Ecolo, a expliqué qu’un accord était finalement tombé: ‘Nous avons convenu de poursuivre les travaux par des échanges téléphoniques et par vidéoconférence. Pendant la gestion de la crise, nous avons eu des réunions du Kern et ça fonctionnait. Je ne dis pas que tout est possible, le non-verbal ou les contacts pendant les pauses, on n’en aura pas. Mais le gros du travail, le fond, peut tout à fait être réalisé par les moyens modernes.’

Jean-Marc Nollet n’a toutefois pas exclu la possibilité de faire sauter l’échéance du 17 septembre (le vote de confiance du gouvernement Wilmès II).

Les président(e)s de parti en quarantaine

Même son de cloche du côté de Conner Rousseau. Le président du sp.a a donné plus de précisions en soirée: il se mettra en quarantaine jusqu’à son 2e test pour 9 jours. Il entend toutefois poursuivre les négociations à distance.

Conner Rousseau/Instagram.

D’après les informations de LN24, aucun(e) autre président(e) de parti n’aurait à ce jour été testé(e) positif. Un 2e test devra toutefois avoir lieu dans 5 jours. Et chaque président(e) devra respecter une quarantaine de 9 jours, au même titre que Conner Rousseau.

L’information a été confirmée quelques instants plus tard par le président du sp.a: ‘Les 6 (autres) présidents ont été testés négatifs, ainsi que leurs collaborateurs. Chacun prendra ses responsabilités et observera une période de quarantaine.’ A noter qu’aucune réunion physique n’aura lieu avant le 18/09, soit le lendemain du vote de confiance de Sophie Wilmès à la Chambre. Il est de plus en plus clair que l’échéance du 17 septembre sera difficilement respectée.

De son côté, Egbert Lachaert a donné des précisions sur son état de santé. Après avoir ressenti de la fatigue qu’il trouvait ‘normale’ (au vu des longues soirées de travail), le président de l’Open VLD se sent aujourd’hui fiévreux. Les préformateurs ont toutefois précisé par communiqué que les mesures barrières avaient toujours été appliquées durant les échanges.