Au Salvador, 75% des habitants restent sceptiques face à la légalisation du bitcoin

Tout le monde au Salvador n’est pas disposé à accepter le bitcoin (BTC) comme moyen de paiement, en plus du dollar américain. Une enquête montre que 75% des Salvadoriens restent sceptiques quant à l’adoption légale de la cryptomonnaie.

Pourquoi est-ce important ?

Le Salvador est le premier pays au monde à accepter le bitcoin comme devise à cours légal. Le gouvernement du président Nayib Bukele a approuvé un projet de loi à cet effet en juin. Si tout se passe comme prévu, le BTC sera introduit officiellement dans le circuit économique le 7 septembre prochain.

Une enquête menée auprès de 1233 personnes du Salvador entre le 1er et le 4 juillet montre que seulement 20% des personnes interrogées approuvent le plan du président d’accepter le bitcoin comme monnaie légale, rapporte Reuters .

« Pas un bon plan »

Selon plus de la moitié des personnes interrogées (54%), le plan de légalisation du BTC n’est pas du tout correct. 24% des répondants indiquent que le plan n’est que légèrement correct.

L’enquête montre également que pour de nombreux Salvadoriens, Bitcoin reste une étrange créature. 46% admettent qu’ils ne savent pas ce que BTC apporte. 65% des résidents ne veulent d’ailleurs pas être payés en BTC.

L’enquête a été menée par le sondeur Disruptiva, affilié à l’Université de Francisco Gavidia. Oscar Picardo, directeur de l’Institut des sciences, de la technologie et de l’innovation de Disruptiva, note que le pays prend des risques pour s’engager pleinement dans la transformation numérique.

Critiques extérieures

Picardo et les résidents du Salvador ne sont pas les seuls à s’inquiéter de l’introduction du bitcoin comme monnaie légale. En juin, Steve Hanke, professeur d’économie appliquée à l’Université Johns Hopkins, a déclaré que BTC pourrait provoquer l’effondrement complet du pays. La Banque mondiale a déjà annoncé qu’elle n’aiderait pas le pays d’Amérique centrale à introduire le BTC comme monnaie légale.

Bukele a présenté l’introduction du BTC comme un moyen de faciliter les envois de fonds des citoyens étrangers et de réduire la dépendance au dollar américain, qui est la monnaie nationale depuis 2001.

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés
BEL20