« D’ici deux à trois décennies » nous pourrons atteindre l’espace via un ascenseur géant, selon un professeur de physique

Dans un article d’opinion pour Scientific American, Stephen Cohen, professeur de physique au Collège Vanier de Montréal (Québec), révèle qu’il pense que les humains voyageront dans l’espace dans un ascenseur géant d’ici quelques décennies.

Pourquoi est-ce important ?

Les vols vers l'espace, bien que devenus moins chers au cours des dernières décennies, restent extrêmement coûteux. C'est pourquoi, depuis plus d'un siècle, les scientifiques tentent de trouver d'autres moyens d'échapper au champ gravitationnel de la Terre.

L’essentiel : M. Cohen, qui travaille lui-même sur cette technologie depuis une vingtaine d’années, affirme dans son article d’opinion que les ingénieurs progressent discrètement dans le développement d’un ascenseur spatial.

  • Le concept a été conçu en 1895 par le scientifique russe Konstantin Tsiolkovsky, également connu comme le père de la science des fusées. Il a imaginé une sorte de tour, inspirée de la toute nouvelle tour Eiffel, qui s’élèverait jusqu’à l’espace.
  • Cela s’est finalement avéré irréalisable. Une telle tour s’effondrerait sous l’effet de sa propre gravité. Elle serait également si lourde qu’elle s’enfoncerait dans le sol.
  • En 1960, le scientifique Yuri Artsunatov a proposé un autre concept. Il a imaginé un câble de 36.000 kilomètres de long relié à une station spatiale en orbite. Le câble est tendu par la station, qui agit comme un contrepoids.
  • Le plus grand défi de la construction d’un tel ascenseur spatial est qu’il n’existe pas encore de matériaux capables de supporter les énormes forces auxquelles le câble serait soumis. Selon M. Cohen, il faudrait un matériau 50 fois plus résistant que l’acier.

D’autres obstacles

Le progrès : Pourtant, M. Cohen affirme que lui et une poignée d’autres personnes sur la Terre ont fait pas mal de progrès sur ce concept.

  • Dans son article d’opinion, le scientifique précise qu’il n’est pas un expert en matériaux et qu’il attend que d’autres chercheurs développent des matériaux plus solides. Mais pendant ce temps, il se consacre à résoudre d’autres problèmes.
  • Cohen affirme que les spécialistes des matériaux développeront des substances suffisamment solides d’ici une à deux décennies. Si lui et les quelques autres scientifiques sur Terre qui travaillent sur le développement des ascenseurs spatiaux résolvent tous les autres problèmes d’ici là, il pense qu’un ascenseur spatial est réalisable d’ici deux à trois décennies.

Ticket bon marché pour l’espace ?

Les conséquences : Si les scientifiques parviennent à construire un tel ascenseur, les voyages dans l’espace deviendront beaucoup plus accessibles.

  • Selon Cohen, un ascenseur vers l’espace est beaucoup plus efficace qu’une fusée. Actuellement, il est encore très coûteux d’aller dans l’espace pour cette raison, même avec des vaisseaux réutilisables.
  • Les lancements de fusées dépendent également d’une série de facteurs tels que la météo. Par exemple, Artemis I, la mission non habitée de la NASA autour de la lune, a été reportée jusqu’à cet automne en raison du passage de l’ouragan Ian dans l’État de Floride.
  • En outre, un ascenseur spatial sera beaucoup plus sûr qu’un lancement de fusée. Jusqu’à présent, des dizaines d’astronautes sont déjà morts pendant, avant ou après leurs missions.

La conclusion : selon Cohen, un ascenseur spatial permettrait de relier la Terre à « l’ensemble du système solaire ». Cela permettrait à l’humanité d’exploiter les nombreuses ressources de l’espace.

MB

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20