Après un an à Bruxelles, Dott dresse un premier bilan

Après un an dans notre capitale, Dott dévoile ses plans pour l’avenir. Une certitude : les trottinettes ne vont pas disparaitre de nos routes (ni des trottoirs).

Dott et Lime ont récemment bouclé leur première année à Bruxelles. Ces fournisseurs de trottinettes électriques comptent environ 2.000 deux roues chacun, représentant une bonne partie du parc bruxellois. Les autres opérateurs ont soit abandonné l’activité, soit se limitent à une présence saisonnière. Bird, qui a racheté Circ, Poppy, et Tier vont ainsi réinjecter des trottinettes partagées dans le réseau au printemps prochain, précise-t-on à Bruxelles Mobilité.

2% de trottinettes dégradées

Dott a dressé un bilan de son activité dans la capitale lors d’une visite à la presse de ses ateliers avenue du Port. Huit personnes y travaillent, principalement pour récupérer et recharger des trottinettes, ou réparer les exemplaires endommagés. La société estime à 2% le nombre de trottinettes abîmées, à la suite d’actes de vandalisme notamment, et qui sont réparées ensuite.

Le nombre de trottinettes volées ou qui se retrouvent dans le canal n’est pas dévoilé. Dott envisage cependant de mener une opération « nettoyage du canal » au printemps afin de repêcher les exemplaires qui y finissent leur course.

Bientôt des vélos électriques

La société franco-néerlandaise, présente également à Paris, Lyon, Turin et Munich, a comptabilisé 700.000 trajets à Bruxelles tout au long de la première année, pour plus de deux millions de kilomètres parcourus. La distance moyenne est donc légèrement inférieure à 3 kilomètres. L’entreprise compte bien se développer cette année. Deux pistes sont explorées: le lancement de vélos électriques partagés à Bruxelles et le lancement de trottinettes partagées dans d’autres villes, belges notamment.

Plus
François Normand
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20