Après Pfizer, le vaccin de Moderna reçoit l’autorisation de la FDA

Isopix

L’Agence américaine des médicaments (Food and Drug Administration, FDA) a donné son feu vert au candidat-vaccin de Moderna. Une décision qui tombe le lendemain d’un avis positif d’un comité d’experts indépendants.

La petite biotech dame le pion à plusieurs empires pharmaceutiques. Il est le deuxième candidat vaccin à pouvoir être distribué aux Etats-Unis après le vaccin de Pfizer/BioNTech.

Les camions se tenaient prêts. La distribution va pouvoir commencer dans les plus brefs délais. Le gouvernement américain en a précommandé 200 millions de doses.

La FDA a confirmé que le vaccin était efficace à 94,1%. Il a aussi l’avantage de pouvoir être conservé dans un réfrigérateur classique. Son prix – autour des 50 euros – constitue son seul tendon d’Achille par rapport à la concurrence. Celle du vaccin d’AstraZeneca par exemple.