Après l’éruption et le tsunami, les Tonga sont coupées du monde. Leur sauveur se nomme-t-il Elon Musk ?

Le 15 janvier dernier, une grosse éruption volcanique a touché les îles Tonga. Un tsunami a suivi, provoquant de très sérieux dégâts au câble de communication sous-marin de 827 km du pays. Conséquence: Tonga a perdu Internet.

Ce jeudi, les Tonga ont réussi à rétablir un certain accès à Internet – grâce aux satellites -, d’après Doug Madory, directeur de l’analyse Internet chez Kentik. Toutefois, le réseau ne sera pas complètement rétabli avant au moins un mois.

Le sauveur des Tonga se nomme-t-il Elon Musk ? C’est une possibilité. Le patron de SpaceX a proposé son aide à l’Etat polynésien. « Les habitants de Tonga pourraient-ils nous faire savoir s’il est important que SpaceX envoie des terminaux Starlink ? », a-t-il demandé sur Twitter, suite à un article de Reuters.

Pas simple

Peu avant le message d’Elon Musk, son aide avait déjà été sollicitée par Shane Reti, membre du parlement néozélandais. Ce dernier lui avait envoyé une lettre afin de lui demander s’il lui était possible d’envoyer des terminaux Starlink en urgence aux Tonga.

Toujours sur Twitter, Elon Musk a répondu que c’était quelque chose de « difficile à faire pour le moment », car SpaceX n’a « pas assez de satellites équipés de liaison laser ».

Pour rappel, Starlink a pour objectif de fournir une connexion à Internet partout sur Terre, grâce à un réseau de milliers de satellites, dont plus de 1.650 dont déjà en orbite actuellement. Pour l’instant, le système n’est déployé que dans une vingtaine de pays à travers le globe, dont la Belgique.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20