Après des problèmes à répétition, la NASA veut de nouvelles combinaisons spatiales pour l’ISS, puis pour la Lune

La NASA vient d’annoncer qu’elle confierait la confection des nouvelles tenues spatiales à deux firmes privées, Axiom et Collins Aerospace. Il faut dire que les modèles existants sont devenus trop dangereux, jusqu’à suspendre les sorties hors de l’ISS. Cette nouvelle garde-robe servira pour retourner sur la Lune, mais aura aussi des applications touristiques.

Nous vous l’annoncions il y a une paire de semaines : suite à de nouveaux problèmes avec un scaphandre en pleine sortie en dehors de l’ISS, la NASA a décidé de suspendre jusqu’à nouvel ordre toute sortie extra véhiculaire (EVA pour extra-vehicular activity en anglais). En mars dernier, un astronaute avait vu de l’eau s’accumuler dans son casque, heureusement pas jusqu’à le mettre en danger, mais ce n’est pas la première fois que ce genre d’anomalie se produit : en 2013, l’astronaute Luca Parmitano a aussi subi ce genre d’infiltration et a du rentrer en urgence dans le sas de la station, sous peine de risquer de se noyer.

Problèmes de plomberie à répétition

Il faut dire que les combinaisons spatiales actuelles accusent leur âge ; elles ont parfois plusieurs dizaines d’années, tant leur conception complexe en fait des tenues précieuses. Et il n’est en plus pas possible de les démonter dans l’ISS pour comprendre ce qui cloche avec ces problèmes de plomberie, donc l’agence américaine va devoir les ramener sur Terre pour entretien, prenant ainsi une place précieuse pour le fret. De quoi motiver deux décisions : la suspension jusqu’à nouvel ordre de tout spacewalk bien sûr, mais aussi le financement d’une nouvelle génération de combinaisons spatiales.

La NASA a révélé l’info lors d’une conférence de presse ce jeudi : elle a attribué des contrats à Axiom Space et Collins Aerospace pour la fourniture de combinaisons spatiales pour les sorties dans l’espace de la Station spatiale internationale, mais aussi pour les tenues que porteront les nouveaux explorateurs de la Lune dans le cadre du nouveau programme Artemis. La mission d’alunissage Artemis 3 est, pour l’instant, envisagée pour l’année 2025, au plus tôt.

Les entreprises seront propriétaires des combinaisons qu’elles auront développées et les loueront effectivement à la NASA pour les missions de la station spatiale et d’Artemis, tout en étant en mesure de proposer les combinaisons à d’autres clients. Aucun détail technique ou financier sur le cahier des charges n’a toutefois été communiqué, ni par la NASA ni par les deux firmes lauréates.

La NASA prévoyait auparavant de développer des combinaisons en interne dans le cadre d’un effort connu sous le nom d’unité de mobilité extravéhiculaire d’exploration (Exploration Extravehicular Mobility Unit, ou xEMU), mais elle a changé de cap et opté pour un modèle de services avec concurrence, en s’appuyant sur les réalisations du transport commercial de fret et d’équipage, et la NASA met les données xEMU et d’autres capacités à la disposition des entreprises pour soutenir leur travail.

Objectif Lune, mais aussi profits

« Je crois vraiment que toutes ces données contribuent à réduire les risques et à accélérer le processus de transition vers la communauté des entrepreneurs », a déclaré Lara Kearney, responsable du programme d’activité extravéhiculaire et de mobilité humaine de surface au Centre spatial Johnson de la NASA. « Nous étions dans une position idéale pour effectuer la transition en raison de la maturité de l’unité xEMU à l’époque. »

Dans le cas d’Axiom, la firme travaillait déjà sur des modèles de tenues spatiales dans le cadre de ses projets de station orbitale à vocation touristique, rapporte Space News. « Nous avons un certain nombre de clients qui aimeraient déjà faire une sortie dans l’espace », a expliqué Michael Suffredini, président et directeur général d’Axiom, présent lors du point presse de la NASA. « C’est fantastique d’avoir un partenariat où nous pouvons bénéficier des années d’expérience de la NASA et de tout le travail qu’ils ont fait pour faire avancer les conceptions. »

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20