Après Activision, Microsoft a encore très faim: le nom de sa prochaine cible a fuité

Fièvre d’achats chez Microsoft, qui aurait jeté son dévolu sur Mandiant, spécialisé dans la cybersécurité. Gaming, cloud, réseaux sociaux, Microsoft rachète de nombreuses entreprises ces dernières années, ciblant surtout des marchés à forte croissance.

Un deal record pour le géant du numérique, avec 70 milliards de dollars pour l’incontournable du gaming Activision Blizzard. Il a fait couler beaucoup d’encre, mais il doit encore recevoir l’aval des régulateurs. Mais Microsoft, en attendant ne chôme pas. La prochaine cible que la marque fondée par Bill Gates lorgne est Mandiant, software de cybersécurité, avec un prix de 4,5 milliards de dollars, rapporte CNN.

Acquisitions récentes

Bien qu’il ait fait grand bruit, le rachat d’Activision n’est pas la seule acquisition récemment faite par Microsoft. La Bif Tech se promène sur le marché et remplit son panier. A la fin de l’année, la firme a racheté Xandr (appartenant alors à AT&T), spécialisé en technologie de la publicité, pour un milliard de dollars. Plus tôt en 2021, pour 20 milliards de dollars, elle avait encore acquis Nuance, spécialisé dans les softwares de cloud.

En 2014, Satya Nadella a repris les rênes de l’entreprise. Et sa gouvernance est synonyme de nombreux rachats. Avant Activision, la plus grande somme dépensée a été de 26,2 milliards de dollars, pour le réseau social professionnel Linkedin. Dans le gaming toujours, Microsoft a racheté le développeur de Minecraft, Mojang (2,5 milliards de dollars), et la maison-mère de Bethesda (avec des jeux populaires comme Elder Scrolls, Halo et Fallout), ZeniMax Media (7,5 milliards de dollars).

Cybersécurité

Pour le rachat de Mandiant, ni Microsoft ni l’intéressé ne commentent. Mais l’opération interviendrait dans une suite logique de rachats dans le domaine de la cybersécurité. Rien que l’année dernière, Microsoft a racheté, entre autres, les start-ups CloudKnox Security, RiskIQ et CyberX.

La cybersécurité assure des revenus quasi certains à Microsoft, sous forme d’abonnements. Un service de cloud, sécurisé, permet également d’attirer des clients professionnels comme des entreprises. « La cybercriminalité est la première menace à laquelle sont confrontées les entreprises aujourd’hui », expliquait ainsi Nadella lors de la dernière présentation des résultats. La cybersécurité a rapporté 15 milliards de dollars au groupe en 2021, 45% de plus qu’en 2020.

Ainsi, si Microsoft ne rachète pas Mandiant, la marque jettera son dévolu sur un autre acteur de ce domaine.

Marchés à forte croissance

La directrice financière de Microsoft, Amy Hood, fait encore savoir que l’entreprise cherche principalement des acteurs dans des marchés à forte croissance, où Microsoft peut « apporter une valeur ajoutée unique aux utilisateurs ou à la communauté. » Elle n’a cependant pas indiqué de noms de cibles éventuelles.

Avec les 130 milliards de dollars de liquidités, (dont il faudra soustraire 70 milliards de dollars si le deal avec Activision est validé), Microsoft est en tout cas en bonne posture pour poursuivre sa fièvre acheteuse.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20