AirBnB se prépare un rebond ‘significatif’ des voyages

(Photo by Mateusz Slodkowski / SOPA Images/Sipa USA ) Isopix)

Le secteur du voyage a été fortement touché par la crise du coronavirus, qui a confiné une grande partie de la population. Aujourd’hui, alors que la situation sanitaire est loin d’être rétablie, AirBnB se montre optimiste pour les prochains mois.

Le bulletin de fin d’année d’AirBnB n’est pas glorieux. Au cours des trois derniers mois de 2020, les revenus ont baissé de 22%. Sur toute l’année, la firme a enregistré une diminution de 30%. En outre, l’entreprise a dû repousser son introduction en Bourse, qui a finalement eu lieu en décembre dernier.

Et pourtant AirBnB se montre positif. Bien que les chiffres soient en baisse, les analystes s’attendaient à une chute beaucoup plus vertigineuse. La crise a changé la manière de voyager de la population. Au lieu de réserver dans un hôtel, les familles préféraient rester en petit comité dans des logements privatifs. Et cela a bien profité à AirBnB.

L’entreprise espère que dans les prochains mois, cette tendance continue. En effet, la crise sanitaire n’est pas encore derrière nous. De nombreux pays affrontent une violente troisième vague de contaminations. Et les programmes de vaccination ne sont pas encore assez avancés pour rassurer la population.

‘Nous avons vu un certain nombre de nouveaux cas d’utilisation’, explique Brian Chesky, le directeur général d’AirBnB. Cela passe par les voyageurs qui louent un logement pour se rapprocher de leur famille ou de leurs amis aux télétravailleurs qui souhaitent changer de cadre de travail.

Trop tôt pour les perspectives 2021

Cet enthousiasme a certainement pour but de rassurer les investisseurs, car dans les faits, AirBnB n’a pas encore de perspectives claires pour cet été 2021. La firme a expliqué qu’elle n’avait ‘qu‘une visibilité limitée sur les tendances de croissance en 2021’. Le problème est que les possibilités de voyage grâce à la vaccination ne sont pas encore clairement établies par les gouvernements. AirBnB ne peut donc pas savoir à quel rythme la population va pouvoir recommencer à voyager.

Les analystes sont par contre beaucoup plus confiants. Pour eux, la population a dû refouler ses désirs de voyage au cours de l’année écoulée. Lorsque les gens pourront à nouveau voyager, les hébergeurs devraient être assaillis de demandes. Selon un sondage, plus de la moitié des Américains ont déjà prévu de partir en voyage cette année.