À partir de quand un pays devient-il puissant et riche, avant de voir son pouvoir s’effriter ?

Dans son livre The Changing World Order, l’investisseur milliardaire Ray Dalio explore les grands cycles de richesse et de pouvoir des différentes puissances mondiales.

Pourquoi est-ce important ?

Quand un pays, un empire ou un royaume devient-il puissant et riche et quand ce pouvoir commence-t-il à s'effriter ?

Le graphique ci-dessous présente la richesse et la puissance relatives des 11 plus grandes puissances mondiales au cours des 500 dernières années et leur comparaison avec d’autres pays.

Dalio se base sur 8 facteurs différents :

  • Éducation
  • Compétitivité
  • Innovation et technologie
  • Produit intérieur brut
  • Pourcentage du commerce mondial
  • Appareil militaire
  • Solidité financière
  • Statut de la monnaie de réserve

Ce dernier facteur est intéressant en soi : une monnaie de réserve est une monnaie qui est acceptée dans le monde entier pour les transactions commerciales ou comme moyen d’épargne. Le pays qui émet cette monnaie – aujourd’hui, ce sont les États-Unis – a une position très forte, un avantage concurrentiel. Les dettes contractées dans la monnaie de réserve sont la pierre angulaire des marchés de capitaux et de l’économie mondiale.

Mais : l’histoire nous enseigne qu’à travers le temps, la monnaie de réserve n’a pas toujours été la même. En moyenne, une monnaie peut conserver ce statut pendant 94 ans.

Le dollar a célébré son 100e anniversaire en tant que monnaie de réserve au début de 2020. Par manque d’alternative, principalement.

Les conclusions de Dalio :

  • La Chine a été dominante et plus puissante que l’Europe pendant des siècles, jusqu’à ce qu’elle connaisse un profond plongeon au début des années 1800.
  • Les Pays-Bas, un pays relativement petit, étaient très riches et puissants dans les années 1600 et 1700. (Dalio appelle même nos voisins du Nord « les inventeurs du capitalisme »).
  • L’Empire britannique lui a ensuite succédé et a suivi un parcours similaire.
  • Les États-Unis ont connu un mouvement de croissance gigantesque depuis leur fondation, mais ils sont aujourd’hui en déclin relatif, avec l’ascension fulgurante et renouvelée de la Chine.

Ses conclusions amènent régulièrements Ray Dalio à tacler les Etats-Unis, « le pire endroit où investir » et à louer l’économie chinoise.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20