740 mm de pluie en une demi-journée: nouveau record de précipitations en Europe

Ce lundi, une entité du nord-ouest de l’Italie a enregistré un nouveau record de précipitations pour l’Europe. Elle s’est retrouvée au coeur d’un orage qui a généré… plus d’un demi-million de coups de foudre en 48 heures.

Rossiglione, une petite commune située en Ligurie, au nord de Gênes, est devenue l’entité européenne à recevoir la plus grosse quantité de précipitations en une demi-journée. Ce lundi, en 12 heures, on y a recensé 740 mm de précipitations.

Cairo Montenotte, à l’ouest, a quant à elle établi le record européen de précipitations en 6 heures, avec 496 millimètres.

Ces précipitations représentent plus de la moitié de la quantité habituelle de pluie que reçoit la région en… un an. En 12 heures, Rossiglione a même reçu plus de 4 fois plus de pluie que la moyenne du mois d’octobre.

Inévitablement, ces précipitations records ont entraîné des inondations et des coulées de boue. De nombreux habitants ont dû être évacués mais, fort heureusement, on ne dénombre pour l’instant aucune victime.

Orage en V

Ces pluies torrentielles qui se sont abattues sur le nord-ouest de l’Italie – et qui ont également touché le sud-est de la France, dont Marseille – sont dues à un phénomène que les météorologues appellent « orage en V », souligne Futura.

Ce type d’orage se forme sur des reliefs, puis vient comprimer les masses d’air humides provenant de la mer. Les particules d’eau se multiplient et fusionnent jusqu’à former des gouttes. Pour éviter les reliefs, celles-ci s’élèvent dans l’atmosphère pour former d’importants cumulonimbus. Cela donne lieu à une couverture nuageuse en forme de V sur les images des satellites météorologiques, d’où leur nom.

Les sommets pénétrants de ces cumulonimbus sont réalimentés en continu pendant toute la durée de vie du système. Résultat: les quantités de précipitations générées sont très importantes, jusqu’à possiblement atteindre des records, comme ce lundi en Ligurie.

Dans son dernier rapport d’évaluation, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) des Nations unies avait prévenu que les fortes précipitations étaient amenées à se multiplier en raison du changement climatique causé par l’Homme. De l’air plus chaud contient davantage d’humidité, ce qui est favorable aux tempêtes.

Pour aller plus loin:

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20