680 millions de dollars ! Avec son « cryptofootball », la start-up Sorare explose le record des levées de fonds

La jeune pousse tricolore spécialisée dans le « fantasy football sur blockchain » marque l’histoire de l’industrie techno en signant, trois ans à peine après sa création, une levée de fonds sans précédent. Avec ce financement de série B record du genre à l’échelle européenne, la licorne Sorare pèsera plus de 4 milliards.

Pourquoi est-ce important ?

Avec seulement une trentaine d'employés, la start-up parisienne Sorare se distingue dans l'écosystème en développant son propre marché sur le segment complexe de la crypto et singulièrement des NFT. Elle se montre déjà rentable mais surtout prête pour un succès à plus grande échelle. Comme en atteste ce financement de série B record pour l'Europe, porté par le holding japonais Softbank, des business angels tels que le co-fondateur de Reddit ou encore des footballeurs à l'instar d'Antoine Griezmann.

« Les fondateurs ont lancé Sorare en partant du principe que pour toucher le grand public avec de la crypto, il fallait trouver un moyen de rendre la technologie moins complexe, de fournir un moyen d’en utiliser les avantages sans se rendre compte que c’est de la crypto. Transparence, interopérabilité. En jouant à Sorare, à part les prix exprimés en ETH, la crypto n’est pas flagrante », nous expliquait en juin dernier le directeur de la croissance de Sorare au moment de lancer les cartes numériques des Diables Rouges en plein Championnat d’Europe.

Forte de sa nouvelle levée de fonds de 680 millions de dollars (~580 millions d’euros), qui s’ajoute aux 43,5 millions d’euros déjà récoltés antérieurement, Sorare semble mieux équipée que jamais pour réaliser son ambition : devenir N°1 de l’entertainment sportif, version crypto. Car les fondateurs croient au « potentiel immense de tisser du lien » que la blockchain et les NFTs offrent aux clubs, aux footballeurs et à leurs supporters.

Plus que des Panini 2.0., Sorare offre une plateforme de gaming sur Ethereum. Les utilisateurs y collectionnent et échangent des cartes numériques de stars du ballon rond (plus précisément des NFT, des jetons numériques non fongibles, c’est-à-dire ni imitables ni falsifiables). Mais ils peuvent surtout construire leurs propres équipes. Dans cette coupe du monde virtuelle permanente, les football managers engrangent des points basés sur les performances réelles des joueurs et peuvent remporter toutes sortes de récompenses, en cartes ou cryptomonnaies.

Les capitaux frais vont permettre à la jeune entreprise française de recruter une centaine de nouveaux talents dans l’année qui suit, élargir ses collaborations avec les clubs de foot pros, développer son écosystème propre ainsi qu’améliorer l’expérience utilisateur. Cible chiffrée en vue : 100 millions de dollars de chiffres d’affaires fin 2021.

Sorare va aussi se lancer sur le terrain du fantasy sport aux États-Unis, où les NBA, NHL et autres ligues majeures offrent des opportunités de croissance énormes. Au risque de contact musclé avec la concurrence déjà bien positionnée pour tout ce qui touche aux NFT.

Lire aussi:

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20