4 premiers cas locaux en 100 jours en Nouvelle-Zélande: le pays retourne en confinement

Virus Outbreak New Zealand
Isopix

La Nouvelle-Zélande pensait être débarrassée du covid-19. Aucun cas n’avait été annoncé depuis plus de 100 jours. Et pourtant, 4 personnes viennent d’être diagnostiquées positives.

Auckland ferme ses portes et retourne en confinement. L’une des villes les plus fréquentées de Nouvelle-Zélande vient d’annoncer 4 nouveaux cas de covid-19. Le virus réapparait donc dans ce pays insulaire, après plus de 100 jours sans aucune nouvelle contamination. Le pays détient le record mondial et est un exemple pour tous.

Pourquoi une nouvelle flambée ?

Les quatre personnes infectées sont toutes de la même famille. Mais, à l’heure actuelle, il n’est pas possible d’expliquer comment ils sont entrés en contact avec le virus. Une recherche approfondie est organisée pour éclaircir ce mystère. Les seuls cas de covid-19 qui ont été repérés se trouvaient à la frontière, et ils ont été priés de faire demi-tour. Les 4 cas positifs ne sont même pas sortis du pays.

‘Aucun pays au monde n’a été en mesure d’arrêter la propagation interne du coronavirus pendant aussi longtemps. Nous avons arrêté le virus ensemble. Nous pouvons le faire à nouveau’, a déclaré la Première ministre, Jacinda Ardern.

L’économie renait

L’économie néo-zélandaise a plongé, comme partout ailleurs, à cause de la crise du coronavirus et d’un confinement strict. Mais la confiance a repris lorsque le nombre de nouvelles contaminations est tombé à zéro. En outre, le pays est composé de deux îles, il est donc facile de sécuriser le passage des frontières.

Même s’il n’y a actuellement que 4 cas confirmés, ils prouvent que le virus est toujours présent en ville. Auckland doit donc se reconfiner pour éviter la propagation. Ce mercredi, la ville passera directement dans une quarantaine de niveau 3. Les écoles et les restaurants doivent fermer. La population est invitée à rester chez elle le plus possible et il est interdit de voir d’autres personnes en dehors de son foyer et du travail.

Niveau 2

Le reste du pays passe en confinement de niveau 2. Cela signifie qu’aucun groupe ne peut se rassembler et que la distanciation sociale est obligatoire partout. Les écoles et les restaurants resteront ouverts.

‘Nous nous y sommes préparés’, a déclaré la Première ministre. ‘Maintenant que ce moment est arrivé, je vous demande de ne pas vous décourager. Je prie chacun d’emprunter à nouveau ce chemin avec nous.’

Les restrictions resteront en vigueur pendant au moins trois semaines.