Comment la Nouvelle-Zélande est parvenue à zéro infection en si peu de temps

Jacinda Ardern – isopix

De bonnes nouvelles du bout du monde. La Nouvelle-Zélande semble en passe de vaincre le coronavirus, elle qui n’a recensé aucun nouveau cas de covid-19 ce lundi. Mais comment ce pays est-il parvenu à enrayer l’épidémie aussi rapidement?

La Nouvelle-Zélande compte 4,8 millions d’habitants, répartis sur deux îles. Elle a recensé 1.486 cas et seulement 20 décès. Le premier cas de Covid-19 a été identifié le 28 février 2020.

  • Le 19 mars, une interdiction de voyager a été prononcée.
  • La Nouvelle-Zélande a instauré un lockdown, de niveau 3, le 23 mars. Autrement dit un confinement assez similaire à celui mis en place en Belgique. Tous les événements ont été annulés et seuls les déplacements essentiels ont été autorisés.
  • 48 heures plus tard, la Première ministre Jacinda Ardern est passé à une stratégie d’élimination, comme elle l’a elle-même appelée. Les Néo-Zélandais n’étaient autorisés à avoir des contacts qu’avec les personnes vivant sous le même toit.
  • Le 28 avril, après un mois d’application de cette politique stricte, les Néo-Zélandais ont été à nouveau autorisés à se déplacer, mais une seule fois et dans une seule direction.
  • Le 11 mai, comme dans notre pays, la Nouvelle-Zélande procédera à un assouplissement des mesures, bien que ses habitants ne sachent pas encore en quoi cela consistera. Cela signifie que ce relâchement interviendra quatorze jours après que la Première ministre ait déclaré que le virus avait été éliminé du pays.

La Nouvelle-Zélande annonce avoir éliminé le Covid-19 de son territoire

Quelles sont les spécificités de la Nouvelle-Zélande pour que si peu de cas y aient été identifiés?

  • La population de la Nouvelle-Zélande est géographiquement divisée en deux, sur deux îles bien distinctes. En suspendant également les vols intérieurs, le virus a pu être rapidement contenu.
  • En instaurant rapidement un lockdown, et ce de manière stricte, au moins 1.000 cas quotidiens ont été évités, affirme Jacinda Ardern.
  • La Nouvelle-Zélande disposait également de l’une des plus grandes capacités de testing par habitant au monde. Environ 8.000 tests étaient disponibles chaque jour.
  • Enfin, une communication rapide et efficace a été mise en place. Le jour où les mesures de confinement les plus strictes ont été annoncées, elles ont été envoyées par SMS à tous les Néo-Zélandais dans un langage clair. Une manière de faire très différente des conférences de presse organisées en Belgique.

Quand la conférence de presse suscite plus de réactions que les mesures de déconfinement