2021, le retour étonnant de Bentley, Lamborghini et Rolls-Royce

Ces trois marques de voitures haut de gamme ont connu les meilleures ventes de leur histoire. Des ventes qu’elles imputent à la sortie de crise sanitaire, mais également au lancement de nouveaux modèles et de nouvelles versions, qui attirent d’autres publics.

Les super-riches ne semblent pas connaître la crise. Les deux marques britanniques de voitures haut de gamme, Rolls Royce et Bentley, ont connu une année 2021 de tous les records. La première a sorti 5.586 véhicules d’usine, le volume le plus important de ses 117 années d’existence. Bentley a augmenté ses ventes de quasi un tiers par rapport à l’année précédente, avec 14.659 véhicules, rapporte CNN. A titre d’exemple, la Rolls Royce Phantom vaut 455.000 dollars, et la Bentley Flying Spur 200.000 dollars.

A côté de la classe anglaise, la vitesse italienne a également enregistré une année de records. Le constructeur de supercars Lamborghini n’a pas encore rendu public ses bilans, mais en décembre le patron Stephan Winkelmann indiquait que les chiffres avaient déjà dépassé ceux de la meilleure année. Rien qu’aux Etats-Unis, marché le plus important de la marque, 2.472 voitures ont été livrées, ce qui représente une hausse de 11% par rapport à l’année précédente.

Quasi aucun impact de la pandémie

Ces trois marques ont traversé la pandémie sans trop de soucis. Juste avant son expansion à travers le globe, en 2019, Lamborghini et Rolls-Royce avaient dépassé des records. En 2020, Bentley s’en est même sorti indemne, ses usines nne fermant que quelques semaines. Les marques de telles voitures haut de gamme ont en outre connu un fort quatrième trimestre, en 2020.

Le CEO de Bentley, Christophe Georges, impute même ces deux années de ventes à la pandémie, aux soutiens des gouvernement et à la relance économique qui a suivi, et qui a pu profiter de taux d’intérêt bas.

Nouveaux modèles

Le lancement de nouveaux modèles a également pu contribuer à cette envolée des ventes. Comme le nombre de ventes se compte en petit nombre, comparé à d’autres marques, le lancement d’un nouveau modèle peut vite faire augmenter ces chiffres. 2021 était alors la première année entière où Rolls-Royce a pu vendre la nouvelle version de son Ghost, un véhicule plus petit, et donc plus pratique et plus abordable (300.000 dollars) que le mastodonte Phantom.

Mais Rolls-Royce, marque qui a longtemps eu une image un peu poussiéreuse, a également pu toucher un public plus jeune, avec la version noire du Ghost, qui reprend des éléments en chrome noir comme la grille ou la statuette, au lieu du teint argenté classique. La marque a pu profiter d’un tout autre public encore : comme les femmes saoudiennes sont désormais autorisées à conduire, les ventes de Rolls-Royce ont fortement augmenté dans ce pays.

De son côté, Bentley doit une part de son succès à sa version hybride du du SUV Bentayga, introduite en 2021. L’hybride représente 20% des ventes du modèle. Les ventes du Bentayga en général ont augmenté de 48% par rapport à 2020. Les ventes de la berline Flying Spur ont même augmenté de 88% par rapport à l’année précédente, là aussi grâce à une modification technique. Une version plus abordable, avec un V8, au lieu du V12 classique, a été créée.

Mais les trois marques voient les ventes de tous les modèles disponibles augmenter. Les SUV notamment, comme l’Urus de Lamborghini, rencontrent un franc succès, et ont attiré une nouvelle clientèle vers ces marques.

Rolls-Royce ajoute également un record du prix moyen par vente, en 2021. Mais ce chiffre semble un peu biaisé, car il inclut les ventes de la Boat Tail (« queue de bateau »), dont seuls trois modèles ont été ou sont produits, et dont l’étiquette affiche 25 millions de dollars. Comme on peut l’observer sur cette vidéo, elle ressemble à un panier de pic-nic.

A quelle suite s’attendre?

Autant Lamborghini que Rolls-Royce affirment avoir un carnet de commandes bien rempli pour l’année 2022. Il faut savoir qu’il s’agit souvent de modèles fabriqués sur commande et sur mesure, qui mettent plus de temps à être produits que des voitures fabriquées à la chaine, et qui sont livrées plus tard.

Le CEO de Bentley entrevoit aussi une belle année 2022 pour son entreprise. D’un côté, une version hybride de la berline Flying Spur sera lancée, et d’un autre côté il estime que l’économie continuera sur sa lancée.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20