2021, l’année de tous les records de levées de fonds pour les entreprises

Envolée de nombreux indices boursiers. Année record pour les sommes récoltées par introductions en bourse. 2021, année record pour les fonds levés par les entreprises tout court. La vente d’obligations, les emprunts ou encore l’émission de nouvelles actions ont permis de récolter plus de dix mille milliards de dollars dans le monde entier.

Ce total, la somme de 12.100 milliards de dollars, a été atteint via la vente d’actions, l’émission de titres de créance et de nouveaux prêts. L’émission de nouvelles actions a rapporté 1.440 milliards de dollars, 24% de plus qu’en 2020.

Les taux d’intérêt étaient très bas, emprunter est alors souvent décrit comme « gratuit ». Les entreprises ont alors ainsi emprunté pour plus de 5.000 milliards de dollars. A côté des prêts, les entreprises ont aussi émis des obligations, à une hauteur totale de 5.500 milliards de dollars. De nombreuses obligations sont d’une hauteur de milliards ou de dizaines de milliards de dollars. Le marché total des obligations aux Etats-Unis (toutes celles qui sont en cours, et non seulement celles signées cette année) dépasse les 10.000 milliards, un jalon jamais atteint auparavant.

La somme totale récoltée par des obligations est en baisse de 3%, par rapport à 2020. Mais pour une obligation spécifique, appelée junk bond, obligation de sociétés mal notées, la somme totale a augmenté de 17%, pour atteindre 650 milliards de dollars.

Par rapport aux autres années?

La somme va ainsi de record en record, d’année en année. Elle est, même si l’année compte encore quelques jours, 17% plus élevée que celle levée en 2020, et 25% plus élevée qu’en 2019. Et pour 2022? « Chaque année, on pense que les marchés vont un peu se calmer mais la dynamique restera robuste », estime Chris Blum, spécialiste auprès de BNP Paribas, cité BFM Business.

Cependant, avec l’inflation en hausse depuis quelques mois, les Banques centrales revoient leur politique. Jusque-là, les politiques de la BCE et de la Fed, c’est-à-dire les programmes de rachat d’obligations, et les taux d’intérêt bas, ont favorisé les sommes record récoltées en 2021. Mais la Fed a déjà annoncé mettre fin à son programme de rachat, et d’envisager augmenter le taux d’intérêt. A voir comment la somme totale de fonds levés en 2022 évoluera alors.

IPO : année record aussi

Ensuite, les introductions en bourse ont aussi marqué un record. Les entreprises ayant fait des IPO et autres ont récolté, sur les différentes bourses du monde, 450 milliards de dollars (0,4% du total récolté par les entreprises). Un tiers de cette somme a été gagnée par la tech.

La plus fulgurante IPO a été celle du constructeur de voitures électriques Rivian. Le groupe soutenu par Amazon a levé 13,7 milliards de dollars à Wall Street début novembre, alors qu’il ne commence qu’à vendre des véhicules. Il s’agit de plus grosse somme des cinq dernières années. Coupang, sorte d’Amazon sud-coréen, a levé 4,6 milliards de dollars avec son introduction à la bourse new-yorkaise. Kuaishou, réseau social de partage de vidéos, rival de TikTok, a récolté 6,2 milliards de dollars avec son introduction à la bourse de Hong Kong en février.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20