1 milliard de dollars pour une ferme solaire qui ne fonctionnera jamais

Crescent Dunes

La ferme solaire Crescent Dunes au Nevada était considérée comme l’une des plus futuristes et des plus chères au monde. À un détail près : elle ne fonctionnera jamais vraiment.

Difficile de passer à côté de Crescent Dunes, le complexe de panneaux solaires en plein désert du Nevada: un véritable gratte-ciel, entouré de centaines de cercles de panneaux solaires. L’installation devait en principe fournir de l’énergie à 100.000 familles. Mais cela n’arrivera finalement pas.

Crescent Dunes

1 milliards de capital

À l’entame du projet en 2011, l’idée séduisait. Crescent Dunes a levé des capitaux via Citygroup et Solar Reserve. Le gouvernement a promis des garanties pour les prêts que les initiateurs avaient contractés. Au total, l’installation a coûté 1 milliard de dollars.

Le projet profite de l’engouement pour l’énergie solaire, et les projets technologiques qui assurent une meilleure qualité des panneaux finissent de convaincre les investisseurs.

Le triple du prix

Malheureusement, les panneaux solaires de Crescent Dunes ne sont pas de cette qualité. Douze personnes sont nécessaires à l’utilisation et à l’entretien du parc. Ce qui représente un coût de personnel conséquent. NV Energy, propriétaire de Crescent Dunes, a dû débourser 135$ par MWh pour l’énergie de la centrale centrale. Les nouvelles centrales affichent un coût inférieur à 30$.

Crescent Dunes n’entrera donc sans doute jamais en activité. Outre le scintillant scandale au milieu du désert, cet échec laissera un grand vide sans le portefeuille des investisseurs.