« 1.000 Porsches brûlent sur un navire », et maintenant, elles sont au fond de l’océan

Le navire avait pris feu il y a deux semaines, en pleine mer. Lors d’une opération de remorquage, le navire a perdu en stabilité et a coulé. La perte devrait être de 155 millions de dollars pour Volkswagen.

La nouvelle avait fait grand bruit, et certes ému des passionnés de voitures. Au large des Açores, dans l’Océan Atlantique, un navire en direction des Etats-Unis qui transportait 4.000 voitures de la marque Volkswagen, avec notamment plus de 1.000 Porsches, avait pris feu le 16 février. A bord se trouvaient aussi des Bentley et des Lamborghini, selon Le Wall Street Journal. Des batteries lithium ont été pointées du doigt comme responsables de l’incendie.

Mardi matin, le navire a fait naufrage, a signalé la marine portugaise, relayée par BFM Business : « Le navire marchand ‘Felicity Ace’ a coulé à environ 25 milles nautiques (46 km) de la zone économique exclusive portugaise ».

Le 24 février, une opération de remorquage avait pourtant commencé. Mais le cargo a perdu en stabilité et a ensuite coulé. Dans la zone du naufrage, l’eau est profonde de plus de 3.000 mètres. Des débris et des résidus huileux étaient encore visibles sur place, ajoute la marine. Une équipe avec des barrières antipollution doit se rendre sur place.

L’équipage du navire avait été sauvé dès le début de l’incendie.

155 millions de dollars de pertes

La société d’analyses Russell a fait les comptes : cet incendie devrait représenter une perte de 155 millions de dollars pour le groupe Volkswagen. Une mauvaise nouvelle qui intervient dans un contexte déjà tendu pour le groupe : à cause de la pénurie de semi-conducteurs, il a perdu sa première place mondiale du nombre de voitures immatriculées, et perd des parts de marché, même en Europe.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20