Vous buvez beaucoup d’alcool ? Partez vivre au Chili…

Les habitants des USA et du Chili peuvent boire jusqu’à 56g par jour et faire partie de la catégorie à « bas-risques ». La Pologne et le Vietnam possèdent les limites hebdomadaires les plus élevées, avec 282g.

Si vous aimez boire des boissons comportant de l’alcool, mais que vous craignez pour votre santé, vous pourriez être tenté de déménager au Chili ou aux USA. Les docteurs n’y considèrent la boisson nuisible qu’à partir de 5 verres de vin par soirée, selon une étude qui montre de grandes différences entre les pays.

Par contraste, en matière de consommation d’alcool, les autorités britanniques conseillent de se limiter à 14 unités par semaine, soit une bouteille et demie de vin ou 5 bières (un conseil basé sur une étude montrant les facteurs d’augmentation des risques de cancer). Les chercheurs de la Stanford University pointent ces différences et s’interrogent donc sur le bien-fondé des conseils nationaux.L’étude a examiné 75 des pays les plus avancés du monde et découvert que seuls 37 d’entre eux avaient émis des recommandations officielles au niveau de la consommation d’alcool. La définition d’unité d’alcool diffère aussi selon les pays, variant de 8g au Royaume-Uni à 20g en Australie.

Des différences d’ordre culturel

Certains pays font aussi une différence entre hommes et femmes, bien qu’il n’y ait aucune preuve scientifique justifiant cela.Selon le professeur Keith Humphreys, en charge de l’étude, les recommandations en matière de consommation d’alcool reflètent plus des choix culturels des pays que de la science.