Voici les records que le bitcoin a battu durant ce mois d’avril

(Nik Oiko – Isopix)

Avril a été un mois mouvementé pour les crypto-monnaies, en particulier pour le bitcoin. Après avoir battu un nouveau record en termes de valeur, la devise a perdu du terrain. Mais ce n’est pas le seul record à son tableau de chasse.

Au cours des deux premières semaines, les crypto-monnaies semblaient avoir le vent en poupe. Entre le 1er et le 14 avril, le prix du bitcoin, par exemple, est passé d’environ 59.000 $ à 64.800 $, nouveau record battu. Cette augmentation a été suivie d’une correction quelques jours plus tard. Avec de nombreuses autres crypto-monnaies, le bitcoin a dû céder du terrain. Le prix du bitcoin avait brièvement chuté à 48.000 dollars.

Entre-temps, la majorité des crypto-monnaies ont lancé un mouvement de récupération de leur valeur. Ether a même atteint un nouveau plafond. Dimanche dernier, la deuxième plus grande cryptomonnaie a atteint la barre des 3.000 $ pour la première fois de son histoire. Le taux de change oscille actuellement autour de 3.150 dollars.

Bitcoin et Ether, rivaux-alliés

Le bitcoin a battu un autre record. Selon Lars Hoffman, chercheur à The Block, un site d’actualités spécialisé dans les crypto-monnaies et la blockhain, le volume des échanges combinés du bitcoin et d’éther a atteint la barre des 792,5 milliards de dollars.

Même lorsque nous examinons le volume des transactions de toutes les crypto-monnaies, nous constatons là encore un nouveau record. En avril, le volume des transactions de toutes les crypto-monnaies a atteint les 1,580 milliards de dollars. C’est 49% de plus qu’en mars. Cette augmentation est principalement due aux stablecoins. Le volume de ce type de crypto-monnaies a augmenté de 31,2% pour atteindre 504,2 milliards de dollars en avril.

La volatilité des prix stimule les volumes de négociation

Le fait que tant de crypto-monnaies aient été échangées en avril n’est pas surprenant. En raison de la volatilité du prix le mois dernier, de nombreuses crypto-monnaies ont changé de mains.

Au cours des premières semaines d’avril, de nombreux investisseurs ont acheté pour profiter de la hausse. La correction qui a suivi a peut-être poussé bon nombre d’entre eux à fuir. Ainsi, la volatilité des prix a favorisé les transactions.

Pour aller plus loin: