Voici à quoi pourrait ressembler votre prochain repas au restaurant

(Isopix)

Aucune date pour la réouverture des bars et restaurants n’a encore été communiquée officiellement. Et aucun règlement des mesures sanitaires obligatoires n’a été publié. Du coup l’Horeca s’impatiente, car la préparation pour la réouverture risque de prendre du temps.

Le Conseil national du 3 juin devrait donner des précisions sur la suite des événements pour l’Horeca. Les tenanciers de bars et de restaurants aimeraient savoir à quoi s’attendre.

Les fédérations régionales de l’horeca, le représentant des commerces et des services (COMEOS) et les syndicats ont donc élaboré un guide de déconfinement. Ce plan est provisoire: il doit être revu par l’Economic Risk Management Group (ERMG) et par le groupe d’experts en charge du déconfinement (le GEES). Le journal Le Soir a pu y jeter un oeil. Voici dans les grandes lignes les nouvelles règles qu’il faudra peut-être respecter dans les bars, les restaurants, les cantines de collectivités et les traiteurs.

Règles pour les relations avec les clients:

  • Privilégier les réservations.
  • Enregistrer l’identité de tous les clients: à conserver pendant 14 jours pour faciliter le tracing.
  • Assurer le respect de la distance sociale de 1,5 mètre entre chaque client.
  • Un nombre limité de clients par table: un même ménage + 4 personnes que vous avez pu inclure dans votre bulle de contacts le 10 mars.
  • Pas de service au bar ni de consommation debout.

Règles spécifiques au personnel:

  • Nettoyer régulièrement les poignées de porte et des toilettes.
  • Aucun objet sur les tables pour la décoration ou la nourriture (sel, poivre, sauce, panier à pain, etc.) et désinfection complète des tables entre chaque client. La nappe devra être changée à chaque repas.
  • Port du masque obligatoire et lavage des mains toutes les demi-heures au minimum.
  • Les cuisiniers seront isolés, un cuisinier par plat, en plus d’une limitation des contacts avec le personnel de salle.

Une chose est sûre: si ces règles sont acceptées ou si des mesures plus strictes sont imposées, boire un verre dans un bar ou se faire un petit resto ne sera plus jamais pareil.