Vik (Islande) : 572 habitants, 1,7 millions de touristes

Protection La petite localité de Vik, l’une des plus grandes attractions touristiques d’Islande, s’attend à recevoir cette année environ 1,2 millions de touristes.Située au pied du glacier Myrdalsjökull et à moins de 200 km de la capitale Reykjavik, Vik longe une petite route pittoresque de la côte sud du pays.Vik a connu une forte évolution sur le plan touristique et profite de la popularité grandissante dont jouit l’Islande auprès des voyageurs étrangers.Ce succès est cependant difficile à gérer par une communauté de moins de 600 habitants, répartis sur un territoire comptant dix rues.Vik possède d’innombrables atouts touristiques. Selon divers observateurs, ce village compte l’une des plus belles plages au monde. En outre, le visiteur y découvre les traditionnelles images de l’Islande telles que les icebergs, les glaciers et les chutes d’eau.Pendant le mois de mars, une moyenne de près de 3.000 voyageurs a été recensée par jour. En 2012, le touriste à Vik se voyait exclusivement en été. Entre juin et octobre, la ville était désertée.Cette période semble appartenir définitivement au passé. Entre-temps, Vik, qui va ouvrir l’an prochain son troisième hôtel, peut héberger 1.800 hôtes. Pour l’été prochain, aucune chambre n’est plus disponible dans un rayon de 50 km. Pour une famille de 4 personnes, il faut compter un montant d’au moins 400 euros par nuitée.Un phénomène identique s’observe dans toute l’Islande. Au milieu de la décennie passée, on a comptabilisé environ 400.000 visiteurs par an. L’an dernier, 1,7 millions de touristes ont été recensés et cette année, environ 2,3 million de personnes sont attendues.A Vik, des mesures doivent cependant être prises pour alléger la pression du tourisme. Entre autres, la location de logements à des hôtes étrangers est strictement limitée pour ne pas compromettre les installations de la population locale.