Vente record pour le revolver qui a abattu Billy the Kid

Il y a 140 ans, Billy the Kid mourrait, abattu de deux balles par Pat Garret. C’était le début de sa légende. Le revolver qui a signé son arrêt de mort a battu tous les records d’enchères pour une arme à feu.

Le récit de sa vie est nimbé de mystères, de contradictions et de légendes, mais celui de sa mort, en tout cas, est bien connu. Dans la nuit du 14 au 15 juillet 1881, Billy the Kid est surpris par le shérif Pat Garret à Pete Maxwell’s Ranch, et il se fait abattre de deux coups de révolver. Le hors-la-loi, dont la récente et spectaculaire évasion de Lincoln, dans le Nouveau-Mexique, avait assis la popularité, n’avait que 21 ans.

L’arme qui fut fatale au très jeune bandit a été mise aux enchères le 27 août dernier par la maison de vente Bonhams via son officine de Los Angeles. Ce Colt Single Action Revolver de calibre .44 était estimé à 2 à 3 millions de dollars, mais a finalement été vendu pour 6,03 millions. Un montant record pour une arme à feu.

Une particularité qu’a voulu souligner Catherine Williamson, directrice du secteur Livres et Manuscrits chez Bonhams: « Cette vente était un hommage à Jim et Theresa Earle et ce fut un immense privilège de mettre aux enchères leur collection historique de l’époque western. Le lot principal, l’arme de Pat Garrett qui a tué Billy the Kid, a attiré l’attention du monde entier et a permis d’établir un record mondial de vente aux enchères pour une arme à feu. Cet élan s’est poursuivi et nous avons assisté à des enchères déterminées de la part des clients qui ont fait de la vente l’une des plus précieuses collections privées de souvenirs de l’Ouest proposées aux enchères. »

La vente proposait d’autres reliques de cette période mythique dont, entre autres, le fusil de chasse à deux canons Hammer dont Billy the Kid s’était emparé lors de son évasion, et avec lequel il a abattu Bob Olinger, adjoint du shérif de Lincoln. Prix final : 978.313 $.

Pour aller plus loin :

Plus
Lire plus...
Marchés