Unilever reporte l’augmentation des coûts des matières premières sur ses prix

La multinationale néerlando-britannique Unilever, qui commercialise des produits de consommation comme le thé Lipton, le bouillon Knorr, le dentifrice Signal ou la moutarde Amora, a augmenté ses prix en réponse à l’augmentation des coûts des matières premières, a-t-il indiqué jeudi dans le cadre de la publication de ses résultats trimestriels. Unilever s’attend à ce que cette hausse se poursuive en 2022. Des groupes concurrents comme Procter & Gamble ou le géant français Danone ont fait de même.

Unilever a réalisé un chiffre d’affaires de 13,5 milliards d’euros au troisième trimestre, les ventes ayant été lestées par les conséquences de la pandémie et les mesures de confinement en Asie du sud-est. Sur les trois marchés-clefs que sont les États-Unis, la Chine et l’Inde, la multinationale se targue d' »une bonne croissance ».

Unilever a par ailleurs finalisé le 1er octobre dernier la séparation opérationnelle de ses activités liées au thé (Lipton et Pukka). Le groupe va à présent soit mettre en Bourse, soit vendre, soit nouer un partenariat pour ces activités qui pourraient être valorisées à quelque quatre milliards d’euros.

Plus
My following
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20