Une ville chinoise distribue de l’argent pour stimuler le taux de natalité

À Panzhihua, dans la province du Sichuan (sud-ouest de la Chine), l’administration va distribuer de l’argent liquide pour encourager les naissances. C’est la première ville à le faire dans une nation confrontée à un rapide vieillissement de sa population et à un taux de natalité en baisse.

Pourquoi est-ce important ?

En 2013, la Chine a abandonné sa politique controversée de l'enfant unique. Mais près de huit ans plus tard, les couples chinois hésitent toujours à avoir un deuxième ou un troisième enfant, et peut-être qu'un peu d'argent supplémentaire peut les encourager à le faire.

Les autorités de la ville de Panzhihua ont annoncé en début de semaine qu’elles donneraient aux familles locales 500 yuans (65 euros) par bébé chaque mois si elles ont un deuxième ou un troisième enfant, jusqu’à ce que les bébés aient trois ans. C’est ce qu’a rapporté l’agence de presse étatique Xinhua mercredi.

La ville de 1,2 million d’habitants, connue pour son industrie sidérurgique, proposera également des services gratuits aux mères enceintes et construira davantage de jardins d’enfants à proximité des lieux de travail.

Les subventions pour la garde d’enfants font partie d’un ensemble plus large de mesures annoncées par le gouvernement de la ville de Panzhihua pour attirer les talents. La ville accordera également des primes en espèces aux chercheurs, enseignants, professionnels de la santé et entrepreneurs qualifiés de haut niveau qui décideront de s’y installer, selon le rapport.

Trois enfants

Au début du mois, le gouvernement chinois s’est engagé à réduire considérablement le coût de l’accouchement, de la parentalité en général et de l’éducation d’ici 2025. Cet engagement fait suite à la décision prise en mai d’autoriser tous les couples mariés à avoir trois enfants.

L’année dernière, le taux de natalité de la Chine est tombé à son niveau le plus bas depuis près de six décennies en raison de l’incertitude liée à la pandémie de Covid-19. Cela confirme la perspective que la population du pays, actuellement de 1,41 milliard d’habitants, commencera à diminuer avant 2025, selon les estimations de Bloomberg Economics.

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés